Orchestre de Paris

A+AA-Print

Résident principal de la Philharmonie, l’Orchestre de Paris donne la pleine mesure du potentiel acoustique de la Grande salle Pierre Boulez et offre au public le meilleur de la musique symphonique.

Première formation symphonique française, l’Orchestre de Paris donne plus d’une centaine de concerts chaque saison à Paris ou à l’occasion de ses tournées internationales. Héritier de la Société des concerts du Conservatoire fondée en 1828, l’Orchestre de Paris a donné son concert inaugural en novembre 1967 sous la direction de son premier directeur musical, Charles Munch. Herbert von Karajan, Sir Georg Solti, Daniel Barenboim, Semyon Bychkov, Christoph von Dohnányi, Christoph Eschenbach, Paavo Järvi et, depuis la saison 2016-2017, Daniel Harding se succèdent ensuite à la direction de l’orchestre.

L’orchestre inscrit son action dans le droit fil de la tradition musicale française en jouant un rôle majeur au service des répertoires des XIXe et XXe siècles et de la création contemporaine. Au cours de cette saison, sous la direction de Daniel Harding, il assurera la création française de Dream of the Song de George Benjamin, avec le contre-ténor Bejun Mehta, et de Babylon-Suite de Jörg Widmann, et sous la direction de Thomas Hengelbrock, la création de la version française de L’Action ecclésiastique de Bernd Alois Zimmermann. Bertrand de Billy, quant à lui, dirigera en janvier la création mondiale de La Lumière et l’ombre de Philippe Hersant, pour le 40e anniversaire du Chœur de l’Orchestre de Paris.

En novembre 2016, l’orchestre se produit en Corée du Sud et au Japon sous la direction de Daniel Harding, pour une tournée de huit concerts avec le violoniste Joshua Bell. Durant l’été, l’orchestre retrouvera le Musikverein de Vienne, Prague et Dresde avec Daniel Harding et Thomas Hengelbrock avant de débuter en juillet 2017 sa résidence au Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence avec The Rake’s Progress (mise en scène Simon McBurney), dirigé par Daniel Harding, et Carmen (mise en scène Dmitri Tcherniakov), dirigé par Pablo Heras-Casado.

Avec le jeune public au cœur de ses priorités, l’Orchestre de Paris offre une large palette d’activités pédagogiques (concerts éducatifs ou en famille, répétitions ouvertes, ateliers, classes en résidence, parcours d’initiation, concerts pour les maternelles…) ouvertes au public scolaire ou familial dès quatre ans, ainsi qu’aux publics plus éloignés de la musique ou fragilisés.

En 1976, l’orchestre se dote du Chœur de l’Orchestre de Paris, fondé par Arthur Oldham qui le dirige jusqu’en 2002. Lionel Sow en prend la direction en 2011 pour lui donner une nouvelle impulsion en développant au sein de la formation plusieurs ensembles offrant des parcours pédagogiques différents : le Chœur d’enfants, le Chœur de jeunes, l’Académie, le Chœur de chambre et le Chœur principal. Au cours de cette saison, le Chœur fête son 40e anniversaire avec, en point d’orgue, le week-end des 21 et 22 janvier à la Philharmonie qui lui est entièrement dédié.

Paru en 2014, le DVD Elektra (Bel Air Classiques), enregistré dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence en juillet 2013 sous la direction d’Esa-Pekka Salonen, a reçu un Grammy Award. Le label Erato a fait paraître en 2015 un double CD Rachmaninoff, ainsi qu’un CD Dutilleux sous la direction de Paavo Järvi qui s’est vu décerner de nombreuses récompenses (Diapason d’Or, Choc Classica et ƒƒƒƒ Télérama).

Afin de mettre à la disposition du plus grand nombre le talent de ses musiciens, l’orchestre a par ailleurs au cours de ces dernières années largement développé sa politique audiovisuelle en nouant des partenariats avec Radio Classique, Arte, Mezzo, Classical Live/Google Play musique et France Télévisions.

Daniel Harding devient cette saison le neuvième directeur musical de l’Orchestre de Paris, Thomas Hengelbrock le rejoignant comme chef associé. Ces deux chefs, aux programmes novateurs, conjugueront leurs talents pour écrire une nouvelle page de l’histoire de l’Orchestre de Paris.


L’Orchestre de Paris, et ses 119 musiciens, est soutenu par le Ministère de la Culture et la Mairie de Paris depuis sa création.

Eurogroup Consulting, mécène principal, soutient la saison symphonique de l’Orchestre de Paris. Les activités jeune public bénéficient du soutien de la Caisse d’Épargne d’Île-de-France et du Cercle de l’Orchestre de Paris