Notes de passage

A+AA-Print

Au jour le jour / Reportage

Infinite Now, opéra en concert de Chaya Czernowin

Publié le 12 Mai 2017

Dans son opéra Infinite Now, la compositrice israélienne Chaya Czernowin procède à un montage entre une nouvelle de l’écrivaine chinoise Can Xue, le roman À l’Ouest, rien de nouveau d’Erich Maria Remarque et des lettres de soldats.

par Chaya Czernowin

 

Il est très difficile de résumer le sujet d’Infinite Now. Son titre renvoie au temps présent, mais les éléments de la narration extraits de FRONT se déroulent lors de la Première Guerre mondiale. On aime à se dire que nous vivons une époque complètement différente du siècle dernier, et que les deux Guerres mondiales sont figées dans le temps. Or si l’on examine le contexte, on s’aperçoit que la Première Guerre mondiale a modifié le paysage de façon radicale et que la Seconde Guerre mondiale portait en elle les germes de toutes les situations précaires que l’on peut aujourd’hui observer. C’est un point de repère dont on se serait passé, mais qui pourrait bien advenir de nouveau. Ces évènements sont encore en cours.

Le récit surréaliste de Can Xue, une formidable écrivaine chinoise de ma génération, s’agrège à ces problématiques. Dans Retour au pays, elle nous livre une histoire très personnelle sur les rêves et les peurs existentielles, sur la nécessité de choisir d’avancer ou de rester statique… Ces deux textes parlent d’une situation d’immobilité, d’un blocage en quelque sorte. On pourrait dire qu’il existe des manières féminines d’être immobile : rester chez-soi, ne pas avoir la possibilité de partir, alors que l’on pensait ces situations temporaires, que l’on pouvait entrer et sortir selon son bon vouloir. Une autre situation d’immobilité, que l’on qualifiera de masculine, est d’être retenu à la guerre, dans une situation et des conditions auxquelles il n’existe pas d’échappatoire. En un sens, Infinite Now cherche à explorer ces deux situations, à examiner ce qui nous motive malgré tout à reprendre les choses là où on les avait laissées et à avancer, à continuer de vivre en dépit de toutes ces difficultés.

Chaya Czernowin
Opéra concert

Infinite Now

Salle des concerts - Cité de la musique
Mercredi 14 juin 2017 - 20:30