Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Opéra baroque - Opéra des Lumières, de A à Z

Avatars et détournements du modèle aristotélicien

Orfeo - Arts FlorissantsOrfeo - Arts Florissants © Ava du Parc

Practical Infos

Tuesday, 27 November 2018 at 3:00pm
250€ (the course) / 12€ (the session)
Past event(s)
Pour mieux comprendre l’extraordinaire aventure de l’opéra, de sa naissance à Florence à sa sublime expression lyrique et dramatique dans les opéras de Mozart, musicologues, dramaturges, historiens, philosophes et sociologues brossent son histoire et ses aspects esthétiques les plus marquants. Des séances « l’abc » guident vos pas de manière chronologique et géographique tandis que des conférences thématiques vous permettent de voyager au cœur des idées forces.

Aristote (384-322 av J.C.) fut l'élève de Platon à l'Académie. Après avoir été le précepteur d'Alexandre le Grand, il fonde son école dans le gymnase du temple d'Apollon Lycaeos (le Lycée) à Athènes, en 336. Une partie de son enseignement réservé à ses disciples fut transcrit. La Poétique compte au nombre de ces cours notés, hélas incomplètement. Elle a pour sujet principal la tragédie, en présente les caractéristiques principales, et propose des techniques et des règles permettant l'écriture d'une bonne pièce théâtrale. Incomplète, commentée et augmentée dès l'antiquité (cf. l'Art Poétique d'Horace), paraphrasée à la Renaissance (Castelvetro), imitée au Grand Siècle (Racine, Corneille), la Poétique est devenue la principale source d’inspiration formelle pour les créateurs de l’opéra (Peri, Caccini, Monteverdi…). Les notions fondamentales (l’imitation, la catharsis) et les principes structurels (rôles du chœur et des acteurs, des instruments et de la danse, construction dramatique, lieux communs rhétoriques …) édictés par Aristote resteront au cœur des préoccupations des compositeurs d’opéra, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, unissant dans une même filiation esthétique Monteverdi, Lully, Haendel, Rameau, Gluck et Mozart.

Denis MORRIER, musicien et musicologue, est professeur de Culture Musicale au Conservatoire du Pays de Montbéliard et d’Analyse Musicale au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Ses recherches portent principalement sur la musique vocale italienne du baroque naissant (Monteverdi, Gesualdo et Cavalli), l’opéra italien du XVIIIe (Traetta, Haendel) et la danse ancienne. Ses ouvrages ont été publiés par Harmonia Mundi (Les trois visages de Monteverdi), Fayard (Gesualdo ; Chroniques musiciennes d’une Europe Baroque), la Philharmonie de Paris (Monteverdi et l’art de la rhétorique, 2015) et les éditions Bleu-Nuit (Monteverdi, 2017). Auteur de nombreux articles musicologiques (L’Avant-Scène Opéra, guides Fayard, encyclopédies Universalis, Larousse, etc), il compte aussi, depuis 1986, parmi les collaborateurs du magazine Diapason.

Speaker/Trainer

  • Denis Morrier