Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Regards croisés

Dmitri Chostakovitch à l'écoute du politique

Adults
Les musiciens de Doisneau - Aubade pour Manhattan Les musiciens de Doisneau - Aubade pour Manhattan © Atelier Robert Doisneau

Practical Infos

Thursday, 21 March 2019 at 6:45pm
90€ (the course) / 12€ (the session)
Past event(s)
Programmé en fin de journée, ce collège, en alternance avec les « Portraits », offre aux mélomanes un rendez-vous régulier le jeudi en ouverture de soirée. Chaque séance croise une grande figure créatrice (ou la musique elle-même) avec un autre domaine, (artistique, scientifique...), un sujet ou un état, afin de montrer comment et jusqu’où cette rencontre peut fonder en profondeur un style ou une esthétique.

Dimitri Chostakovitch, compositeur honni puis officiel du régime soviétique, fut-il un dissident ? L'énigmatique musicien prodige, qui œuvra dans un espace public éminemment politisé, qui risqua sa vie dans son pays, le représenta maintes fois en France et en Amérique, sans jamais pour autant émigrer en Occident, ne cesse de fasciner et d'interroger. Pourquoi et pour qui compose-t-on  en URSS sous Lénine, Staline, Khrouchtchev et Brejnev ?  Qu'est-ce qu'être révolutionnaire pour un compositeur soviétique ? Ces questions nécessitent de bien considérer les oppositions binaires entre œuvres commandées par l'Etat communiste et œuvres "libres" et de faire apparaître les non-dits, les sens cachés, l'ironie, la critique, la subversion, dans les œuvres à texte et de « musique pure » de Chostakovitch. Chostakovitch est, en effet, successivement puis simultanément à partir de la fin des années trente, à la fois acteur engagé de révolutions et victime contrainte à des évolutions - politiques et artistiques.

Liouba BOUSCANT est docteur en musicologie et qualifiée aux fonctions de Maître de conférences. Agrégée de musique et diplômée du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, elle y est actuellement responsable du Département musicologie et analyse. Ses recherches portent sur les rapports entre esthétique et politique au XXe siècle, et notamment sur le compositeur Charles Koechlin. Elle a publié un ouvrage sur les quatuors à cordes de Chostakovitch (L’Harmattan, 2004), et termine actuellement l’édition d’écrits de Charles Koechlin (Vrin)

Speaker/Trainer

  • Liouba Bouscant