Collège
Salle de conférence - Philharmonie

L'opéra au XIXe siècle, de A à Z

Le Moyen Âge en scène : prétexte romantique ou enjeu politique

Adults
L'opéra au XIXe siècleL'opéra au XIXe siècle © Gil Lefauconnier

Practical Infos

Tuesday, 14 January 2020 at 3:00pm
250€ (the course) / 12€ (the session)
Pour qui aime l’opéra, sans nul doute le XIXe siècle est le siècle par excellence. Qu’en est-il de ce genre dramatique hybride mêlant théâtre et musique ? Comment est-il traversé par les mouvements philosophiques, sociologiques et politiques du temps ? Quels en sont les codes, les représentations symboliques et les polémiques passionnées ? Quels en sont les enjeux esthétiques ? Après deux séances intitulées « l’abc » permettant de découvrir l’ensemble des aspects stylistiques et leurs évolutions (aussi bien en Italie, en France, en Allemagne qu’en Russie), des conférences thématiques vous invitent à pénétrer plus avant dans le monde aussi insolite qu’inouï de l’opéra romantique.

Il est évident que Walter Scott a lancé une mode qui essaima dans tous les champs de la culture, des romans innombrables aux peintures les plus improbables, dessinant sans cesse un Moyen-Âge revisité, inventé, fantasmé. L’opéra romantique s’empara avec délectation des ruines et des chevaliers, des templiers et des querelles dynastiques. Le Moyen-Âge sur les scènes lyriques inspire, à commencer par Weber qui choisit « Euryanthe » et son XIIè siècle ou bien Otto Nicolai qui s’inspire directement du fameux « Ivanhoe » de Scott, avec « Il templario ». En fait, de Meyerbeer et son « Robert le Diable » à Wagner et son « Rienzi », de Donizetti et sa « Favorite » jusqu’à Debussy et son « Pélleas », tous ou presque s’y sont mis. Pur prétexte romantique ? Pas si sûr. Ainsi, lorsque Verdi se penche sur « Simon Bocanegra », la Venise du XIVè siècle et cette histoire de pouvoir sont bien autre chose qu’un décor médiéval à la mode. C’est un manifeste politique, comme l’avait été sa « Bataille de Legnano », son « Attila », ses « Lombards » et tant d’autres opéras de jeunesse, dans une Italie alors soumise aux autrichiens.

Agrégé d’Histoire, Marc Dumont a toujours lié ses deux passions : l’Histoire et la Musique. Par l’écriture, mais aussi – surtout ! – à la radio. C’est à Radio France qu’il a produit des centaines de concerts et d’émissions, de 1985 à 2014, à Radio Bleue, puis France Culture et surtout France Musique (Horizons Chimériques, Grands Compositeurs, Présentez la facture, les Visiteurs d’Histoire...) Il se consacre désormais à de multiples conférences à la Philharmonie de Paris, à Strasbourg, Monaco, Pontoise, Besançon… Il est aussi auteur et récitant de nombreux spectacles, dont celui donné dans la grande salle de la Philharmonie de Paris, autour du 2è concerto de Rachmaninov, en novembre 2016. Il rédige actuellement un livre sur les liens entre l’Histoire et la Musique.

Speaker/Trainer

  • Marc Dumont