Notes de passage

A+AA-Print

Autres regards / Pop culture

Henri Texier Sand Quintet

Published on 25 June 2018

Dans l’album Sand Woman, Henri Texier réinterprète quelques-unes de ses plus fameuses compositions des années 70 : « Amir », « Quand tout s’arrête » et plus encore « Les Là-Bas ».

Jazz à la Villette 2018 : Henri Texier Sand Quintet

 

Pilier du jazz européen dès le début des années 1960, accompagnateur des plus grands jazzmen américains, Henri Texier s’impose comme le plus emblématique des contrebassistes français. Un compositeur prolifique qui garde un œil vif sur la scène parisienne actuelle. Henri Texier est tout simplement l’un des plus grands contrebassistes de l’histoire du jazz français. Après des débuts dans l’orchestre de Jeff Gilson et de multiples sessions de sideman auprès des jazzmen américains de passage à Paris (Chet Baker, Bud Powell, Donald Byrd, Johnny Griffin et bien d’autres), Texier s’est intéressé tout au long de sa carrière aux musiques extra-occidentales et aux répertoires folkloriques. Au début des années 2000, c’est aux côtés d’Aldo Romano et Louis Sclavis qu’il parcourt l’Afrique avant d’enregistrer le désormais mythique album Carnet de routes. Aujourd’hui sur le Label Bleu, le jeune septuagénaire joue aux côtés de son fils saxophoniste Sébastien et s’intéresse à la nouvelle génération de musiciens français, comme en témoigne la présence du guitariste Manu Codjia et celle du batteur Gautier Garrigue sur l’album Sand Woman – un récent enregistrement dans lequel Henri Texier réinterprète quelques-unes de ses plus fameuses compositions des années 70 : « Amir », « Quand tout s’arrête » et plus encore « Les Là-Bas ».

Henri Texier Sand Quintet
Concert

Henri Texier Sand Quintet

1re partie : Stéphane Kerecki "French Touch"
Salle des concerts - Cité de la musique
Sunday September 9 2018 - 16:30
Pop culture

Un bal de jazz à la Villette

Composé de jeunes virtuoses français, Umlaut Big Band fait revivre la belle humeur swing avec une jubilation communicative.

Umlaut Big Band_Dominique Hamot_2016