Steel Band des CaraïbesSteel Band des Caraïbes © P Celarie
Atelier de pratique musicale

Steel band des Caraïbes

Cycle annuel

Public
  • adulte
Lieu
Espaces éducatifs - Philharmonie
Comment venir ?Informations accessibilité

Tous niveaux

Du jeudi 18 septembre 2014 au jeudi 25 juin 2015
  • Jeudi 18 septembre 201418h30
  • Jeudi 25 septembre 201418h30
  • Jeudi 2 octobre 201418h30
  • Jeudi 9 octobre 201418h30
  • Jeudi 16 octobre 201418h30
  • Jeudi 6 novembre 201418h30
  • Jeudi 13 novembre 201418h30
  • Jeudi 20 novembre 201418h30
  • Jeudi 27 novembre 201418h30
  • Jeudi 4 décembre 201418h30
  • Jeudi 11 décembre 201418h30
  • Jeudi 18 décembre 201418h30
  • Jeudi 22 janvier 201518h30
  • Jeudi 29 janvier 201518h30
  • Jeudi 5 février 201518h30
  • Jeudi 12 février 201518h30
  • Jeudi 5 mars 201518h30
  • Jeudi 12 mars 201518h30
  • Jeudi 19 mars 201518h30
  • Jeudi 26 mars 201518h30
  • Jeudi 2 avril 201518h30
  • Jeudi 9 avril 201518h30
  • Jeudi 16 avril 201518h30
  • Jeudi 7 mai 201518h30
  • Jeudi 21 mai 201518h30
  • Jeudi 28 mai 201518h30
  • Jeudi 4 juin 201518h30
  • Jeudi 11 juin 201518h30
  • Jeudi 18 juin 201518h30
  • Jeudi 25 juin 201518h30

Intervenants

  • Xavier Mertian, intervenant musical
  • Alain Rouaud, intervenant musical

Description

Les instruments des steel bands des Caraïbes sont des fûts métalliques dont la surface est inégalement emboutie, de façon à obtenir des sons mélodiques. Ces fûts appelés pans (casseroles) ou steel drums (tambours d’acier) ont été inventés à Trinité-et-Tobago dans les années 1930 au sein des populations d’anciens esclaves africains. Devenus un symbole de l’identité nationale dans leur pays d’origine, les steel bands connaissent un succès croissant dans les autres régions des Caraïbes, ainsi qu’aux États-Unis, en Europe et au Japon. Cette popularité vient sans doute de leur adaptabilité à toutes sortes de musiques : on entend des steel drums dans les musiques latino-américaines, le jazz, la variété ou la musique classique. L’atelier permet de s’initier à différents styles : tout d’abord le répertoire d’origine (calypso et soka), puis, en présence de musiciens invités, celui des îles voisines (Cuba, Porto Rico, Antilles françaises). Les participants apprennent à jouer tour à tour plusieurs parties instrumentales (basse, mélodie, accompagnement harmonique et rythmique) avant de se consacrer à l’un des instruments de l’orchestre : tenor, single second, single guitar, bass.

Durée de la séance : 2 heures

Tarifs