Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Une semaine, une oeuvre

Baldassare Galuppi, Il Mondo alla roversa

Tugan Sokhiev - Orchestre national du Capitole de ToulouseTugan Sokhiev - Orchestre national du Capitole de Toulouse © M. Brenner

Infos pratiques

Mercredi 13 février 2019 à 15h00
210€ (le cycle) / 12€ (la séance)
Pour écouter la musique d’une oreille nouvelle, ce collège animé par des spécialistes propose un regard singulier sur une œuvre programmée dans l’un des concerts de la semaine.

Baldassare Galuppi (1706-1785), l’un des compositeurs les plus féconds de son temps, devient à partir de 1750 – année de composition du Mondo alla roversa – l’un des compositeurs les plus populaires d’Europe, personnifiant la transition entre la génération de Vivaldi et de Haendel et celle de Piccinni et Paisiello. En effet, Galuppi écrit de nombreux drammi giocosi, genre dont il est l’un des fondateurs. Allié au librettiste Goldoni, le compositeur renouvelle les structures et les modalités de l’organisation musicale du théâtre lyrique en faisant entrer la comédie à l’opéra.
Cette conférence commencera par une brève présentation biographique du compositeur, destinée à le situer parmi ses contemporains et dans le contexte musical de son époque, puis elle donnera un aperçu général du contexte historique de l’opéra baroque de l’âge d’or à Venise. Enfin, elle abordera l’opéra en question afin de montrer que la dramaturgie musicale de cette œuvre est le théâtre de nombreux bouleversements culturels.

Jorge MORALES est musicien et docteur en musicologie de l’Université de Paris-Sorbonne et de l’Université de Rome La Sapienza. Il a obtenu plusieurs premiers prix de flûte traversière baroque, de musique de chambre et de théorie musicale baroque au Conservatoire de Boulogne, avant de poursuivre sa formation au Koninklijk Conservatorium (Conservatoire Royal flamand) de Bruxelles. Il enseigne actuellement l’histoire de la musique à l’Université de Paris-Sorbonne et est chercheur associé au Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) de Tours et chercheur post-doctoral à l’Université de Liège dans le cadre du projet de recherche financé par le FNRS : « Music and Identities Constructions : The National Churches in Rome (16th-17th Centuries) ». Il publiera très prochainement deux ouvrages sur le compositeur italien Sigismondo D’India (ca. 1582-ca. 1629) chez l’éditeur Brepols en Belgique et aux éditions Classiques Garnier à Paris.

Intervenants

  • Jorge Morales, conférencier

En lien avec ce concert

Concert

Le Monde à l'envers - Galuppi, Goldoni

Orchestre Akadêmia - Françoise Lasserre — 15/02/2019 - 20h30