Collège
Salle de conférence - Philharmonie

La comédie musicale à l'écran

Les claquettes en geste et en son

Comédies musicales - Demoiselles de RochefortComédies musicales - Demoiselles de Rochefort © Ciné Tamaris / photo Hélène Jeanbrau

Infos pratiques

Jeudi 15 novembre 2018 à 15h00
65€ (le cycle) / 12€ (la séance)

Aussi inclus dans :

Les rapports du public français au musical filmé sont chaotiques. Proliférant dans le monde anglo-saxon, il ne paraît susciter ailleurs que des imitations commerciales ou des hommages cinéphiliques pointus, excepté en Inde où il s’est forgé des codes autonomes. Pour ses commentateurs, le genre est paradoxal : futilité du divertissement, vulgarisation des formes nobles, mais aussi sens du spectacle total, utopie d’un monde rêvé, vivier de talents à l'inspiration inouïe ! Pour accompagner la première exposition au monde sur le sujet, des spécialistes font partager leur passion pour nous prouver que cette comédie musicale, respirant la « joie de vivre au cinéma », mérite aussi d’être prise au sérieux.

Instruments de percussion fixés aux bouts des chaussures, les claquettes ont connu leur heure de gloire, durant un peu plus de deux décennies, grâce à l’arrivée du cinéma sonore et l’avènement des comédies musicales hollywoodiennes. C’est donc le 7e art qui va populariser les claquettes en les rendant spectaculaires et chorégraphiques : spectaculaires, grâce à des performances purement sportives, voire même acrobatiques, créées le plus souvent par des duos ou trios d’artistes de Music hall tels les Nicholas Brothers, les Berry Brothers ou les Condos Brothers, et chorégraphiques, en faisant appel aux meilleurs danseurs et danseuses de Broadway comme Fred Astaire, Gene Kelly, Eleanor Powell ou Ann Miller. Mais bien sûr, ce n’est pas le cinéma qui a fait naître les claquettes : les claquettes sont nées de l’évolution de la musique et plus précisément de l’arrivée du JAZZ ! Les tous premiers claquettistes se produisirent sur scène dès la fin de la première guerre mondiale, grâce à l’apparition du SWING et de son rythme ternaire syncopé si naturel pour le corps et pour le mouvement des jambes. Ainsi, le claquettiste afro-américain des années 1920, appelé « Hoofer » (littéralement : sabotier) est un musicien soliste qui joue une partition musicale avec ses pieds, ainsi que le ferait avec ses mains un batteur (claquettes = baguettes), accompagné par un orchestre de petite ou grande formation. Très rapidement, les producteurs d’hollywood vont se servir de cette discipline afro-américaine en transformant le « claquettiste-musicien » en un véritable « danseur de claquettes » (littéralement : Tap Dancer) aux gestes élégants et raffinés. Finalement, tout le paradoxe de cette discipline qui est à la fois audio et visuelle, vient du fait que pour produire un son il faut faire un geste, et que c’est uniquement ce geste que va comprendre le spectacteur. Le son, lui, restant magique !

Coach et Chorégraphe du film aux 5 Oscars « THE ARTIST » ! et avec plus de 1800 spectacles à travers le monde (Los Angeles, New-York, Denver, Tokyo, Sydney, Dubaï, Athènes, Tel-Aviv, Jerusalem, Salzbourg, Montreux, Genève, Bâle, Amsterdam, Londres, Milan, Rome, Barcelone, Madrid, Munich, Cologne,  Marrakech, Antalya, Tahiti…), Fabien RUIZ est un Claquettiste de renommée internationale qui s’est produit aux côtés de musiciens prestigieux : Yehudi Menuhin, Liza Minelli, Claude Bolling, Didier Lockwood, L’Orchestre de l’Opéra de Paris, le Metropole d'Amsterdam, la Camerata de Bern, l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, La PHilharmonie de Baden-Baden, etc. Il a joué sur les plus belles scènes parisiennes comme le Théâtre du Châtelet, l’Olympia, le Théâtre des Champs-Elysées, le Casino de Paris, le Grand Rex, les Folies-Bergères, Bobino, le Théâtre de Marigny, la Salle Gaveau, le Théâtre de la Ville, le Trianon… En tant que coach et chorégraphe, il a collaboré avec de nombreux artistes : Jean Dujardin, Bérénice Béjo, Richard Anconina, Patrick Timsit, Pascal Légitimus, Kev Adams, Julie Ferrier, Jean-Marc Généreux, Lio, Gilbert Montagné, Marc Jolivet, Jérôme Commandeur, Mathieu Demy, Michel Leeb, Shirley et Dino, le Cirque du Soleil, Raphaël, Enzo Enzo, Kent, Anne Sylvestre, etc. Il a participé à 5 longs-métrages pour le cinéma, plus de 100 émissions de Télévisions et de Radios, et a enregistré 7 CD. Il est également metteur en Scène, comédien, programmateur de jazz, collectionneur de films anciens sur pellicules, conférencier sur le cinéma et réalisateur diplômé de l’ESRA.
www.fabien-ruiz.com
www.facebook.com/FabienRuizClaquettes 

Intervenants

  • Fabien Ruiz, conférencier