Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Une semaine, une oeuvre

Gustav Mahler, Symphonie n° 3

adulte
Une semaine une oeuvre Une semaine une oeuvre © Ugo Ponte/ONL

Infos pratiques

Mercredi 18 décembre 2019 à 15h00
170€ (le cycle) / 12€ (la séance)
Pour écouter la musique d’une oreille nouvelle, ce collège animé par des spécialistes propose un regard singulier sur une œuvre programmée dans l’un des concerts de la semaine. Cette saison, pour accompagner le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven, six symphonies et deux concertos du titan, ainsi que de grandes œuvres symphoniques du répertoire.

Composée dans les années 1895 et 1896, la Symphonie n° 3 de Mahler est une œuvre de forts contrastes qui marque un jalon supplémentaire dans l’élargissement par son auteur du genre symphonique, avec une quête du monumental qui culmine dans son effectif instrumental exceptionnel et sa structure en six mouvements aux durées inégales. Second volet d'une trilogie symphonique incluant la voix, la Symphonie n°3 fait appel à une contralto solo et au chœur dans les passages chantés des mouvements 4 et 5, fondés respectivement sur un texte de Nietzsche et sur un Lied issu du Wunderhorn. Abandonnant la précision des programmes qui avaient accompagné ses deux premières symphonies, Mahler conserve cependant de manière sous-jacente l’idée d’un poème symphonique où se juxtaposent deux éléments opposés, mais complémentaires, à savoir une exaltation de la Nature et l’expression d’aspirations humaines. Dans ce vaste poème de la Nature que l’on peut considérer comme une cosmogonie musicale, Mahler associe ses obsessions musicales (marches funèbres militaires, rengaines populaires…) à des passages plus lyriques évoquant tour à tour les fleurs, les animaux de la forêt, le règne angélique et l’amour divin.

Agrégé de l’Université, Jean-Jacques Velly est maître de conférences HDR à Sorbonne-Université Lettres, spécialisé dans la musique entre 1800 et 1950, notamment sur Richard Strauss, Richard Wagner, l’orchestre et l’orchestration, l’opéra romantique. Ses publications comprennent de nombreux articles consacrés au développement de l’orchestre et aux esthétiques postromantique et néo-classique. Il est l’éditeur scientifique de plusieurs ouvrages (Le dessous des notes, 2001 ; Janáček - Création et culture européenne, 2011, Extrême-Orient et Occident, 2016), et il a complété et édité le Tristan et Isolde de Serge Gut (Fayard, 2014). À l’Université, il anime le GRIMOIRE, un groupe de recherches dont le but est de fédérer toutes les activités liées à la notion d’orchestre dans la musique occidentale. À ce titre, il a organisé plusieurs journées d’études et colloques.

Intervenants

  • Jean-Jacques Velly, conférencier, maître de conférences HDR, Sorbonne-Université

En lien avec ce concert

Concert

Orchestre de Paris / Esa-Pekka Salonen

Chœur de l’Orchestre de Paris - Marianne Crebassa - Mahler — 12/12/2019 - 20h30
Dernières places