Concert symphonique

Orchestre national d'Île-de-France - Nicholas Collon - Gianluca Cascioli

Gianluca CascioliGianluca Cascioli © Silvia Lelli
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 16 avril 2015 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Camille Pépin
    Vajrayana
  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Concerto pour piano n° 26 "Couronnement"
    Entracte
  • Ludwig van Beethoven
    Symphonie n° 3 "Eroica"

Distribution

  • Orchestre National d'Île-de-France
  • Nicholas Collon, direction
  • Gianluca Cascioli, piano
Gianluca Cascioli, découvert par Maurizio Pollini au Concours Umberto-Micheli, interprète l’avant-dernier concerto de  Mozart, qui fut joué lors du couronnement de Leopold II en 1790. En ouverture du concert, l’œuvre lauréate du concours Île-de-créations 2015.

Concerto parmi les plus célèbres de Mozart, le vingt-sixième aurait accompagné le couronnement de Leopold II. Cette œuvre incarne le triomphe d’un style élégant et lumineux, et exulte dans un allegretto final d’une joie sans mélange. L’occasion de retrouver Gianluca Cascioli, un surdoué du piano - vainqueur à quinze ans du concours Umberto-Micheli - au remarquable début de carrière, marqué par plusieurs disques pour Deutsche Grammophon. Quant au chef, le jeune Britannique Nicholas Collon, aussi à l’aise dans le répertoire de notre temps que dans les classiques, il se mesure à l’illustre Troisième Symphonie de Beethoven, à l’origine dédiée à Bonaparte, et dont on a peine à croire qu’elle fut jugée à sa création à Vienne, en 1805, "assommante, interminable et décousue"…
Production Orchestre national d’Île-de-France

En lien avec ce concert

Avant-concert

La musique et le pouvoir

Mozart et Beethoven — 16/04/2015 - 19h45

Écouter et regarder

15 Piano Variations and Fugue in E-Flat, Op. 35 -"Eroica Variations": Introduction col basso del Tema
Ludwig van Beethoven : Symphonie n° 3 "Eroica" - London Symphony Orchestra - Sir John Eliot Gardiner, direction
Piano Concerto No. 26 in D, K. 537, "Coronation": II. Larghetto