Concert symphonique

Orchestre national d’Île-de-France - Ion Marin - Adam Laloum

Ion MarinIon Marin © DR
Adam LaloumAdam Laloum © Carole Bellaiche
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 5 juin 2015 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Antonín Dvorák
    Carnaval (ouverture)
  • Robert Schumann
    Concerto pour piano, op. 54 en la mineur
    Entracte
  • Richard Strauss
    Ainsi parlait Zarathoustra, poème symphonique op.30

Distribution

  • Orchestre National d'Île-de-France
  • Ion Marin, direction
  • Adam Laloum, piano
Depuis le Concerto pour piano écrit par Schumann en 1845 pour sa femme Clara jusqu’aux contemporains Ainsi parlait Zarathoustra de Strauss et Ouverture Carnaval de Dvorák, quelque cinquante ans de musique par l’Orchestre National d’Île-de-France et Ion Marin.

Ion Marin, qui a commencé sa carrière auprès de Claudio Abbado à l’Opéra de Vienne à la fin des années quatre-vingt, ne fait pas partie de ces chefs ultra médiatiques qui focalisent l’attention des critiques et du public. Ce qui ne l’a aucunement empêché de se forger une solide réputation et de diriger les plus grands orchestres. À la tête de l’Orchestre National d’Île-de-France dont il est un collaborateur régulier, le chef autrichien, qui convainc tout particulièrement dans le répertoire romantique et moderne, interprète un programme germanique, consacré à Dvorák, Strauss et Schumann. Le Concerto pour piano de ce dernier est l’occasion d’inviter une étoile montante du piano, le sensible et inspiré Adam Laloum, lauréat du Concours Clara-Haskil en 2009 dont le récent disque soliste consacré à Schumann a soulevé un enthousiasme général.
Production Orchestre national d’Île-de-France

En lien avec ce concert

Avant-concert

Orchestre confident, orchestre philosophe

Schumann et Strauss — 05/06/2015 - 19h45