Concert symphonique

Orchestre de Paris

Paavo Järvi

Paavo JärviPaavo Järvi © Z. Chrapek
Lars Vogt Lars Vogt © N. Navaee
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 27 janvier 2016 — 20h30
Jeudi 28 janvier 2016 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Concerto pour piano n° 24
  • Anton Bruckner
    Symphonie n° 5

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Paavo Järvi, direction
  • Lars Vogt, piano
Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.



“Ce que j’ai fait de mieux en matière de contrepoint”, disait Bruckner lui-même à propos de sa Cinquième Symphonie. En introduction à cette imposante architecture symphonique que la critique a affublée du surnom de “symphonie de la foi”, le pianiste allemand Lars Vogt joue le Concerto en ut mineur de Mozart.

On se souvient du pianiste Lars Vogt, la saison dernière, sous la direction de Herbert Blomstedt, dans un Premier Concerto de Beethoven fantasque et inspiré. Il avait également donné, en 2011, un impressionnant Premier Concerto de Brahms avec Paavo Järvi, dont il est l’un des interprètes favoris. Ensemble, ce soir, ils nous proposent le plus tragique des concertos de Mozart, celui en ut mineur K. 491, composé en trois semaines seulement par un compositeur combattant ses démons. La Cinquième Symphonie de Bruckner est également l’une des œuvres les plus sombres du compositeur. Chef-d’œuvre de composition, d’apparence classique, elle culmine d’audaces et de fantaisie.