Concert symphonique

Beethoven / Hindemith

London Symphony Orchestra - Sir Simon Rattle - Krystian Zimerman

Krystian ZimermanKrystian Zimerman © Bartek Barczyk / DG
Sir Simon RattleSir Simon Rattle © Doug Peters
Dimanche 13 décembre 2020 à 16h30

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 13 décembre 2020 — 16h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h10 dont 1 entracte

Programme

  • Paul Hindemith
    Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de Carl Maria von Weber
  • Ludwig van Beethoven
    Concerto pour piano n° 4
    Entracte
  • Ludwig van Beethoven
    Concerto pour piano n° 5 "Empereur"

Distribution

  • London Symphony Orchestra
  • Sir Simon Rattle, piano
  • Krystian Zimerman, piano
Après l’intense vitalité des Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de Carl Maria von Weber de Paul Hindemith, dirigées par Simon Rattle, Krystian Zimerman se confronte au plus intérieur puis au plus grandiose des concertos de Beethoven.

Œuvre à l’orchestration éblouissante, les Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de Carl Maria von Weber (1943) s’appuient sur des motifs de pièces pour piano à quatre mains mais aussi sur l’ouverture de Turandot. Le Quatrième Concerto pour piano de Beethoven, composé peu de temps après l’achèvement de Fidelio, fut créé lors d’un concert extraordinaire qui vit aussi les premières auditions des Cinquième et Sixième Symphonies. Il affiche sa singularité dès sa phase introductive, mystérieuse et apaisée, dévolue au seul piano. Quant au dernier, il a bien mérité son surnom, « L’Empereur ». Majestueux, il représente un double tour de force pour le pianiste qui doit maîtriser ses difficultés techniques, tout en restituant le souffle qui l’anime.
 

En lien avec ce concert

Récréation musicale

Récréation musicale

Pour les enfants dont les parents assistent au concert de 16h30 — 13/12/2020 - 16h00

Écouter et regarder

Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano no 4 en sol majeur op.58 - Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim, direction et piano
Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano et orchestre no 5 en mi bémol majeur op. 73 "Empereur" - Nelson Freire, piano, Royal Concertgebouw Orchestra, Semyon Bychkov, direction