Concert

Duquende / Remedios Amaya

DuquendeDuquende © DR
Remedios AmayaRemedios Amaya © JL. Duzert
Remedios AmayaRemedios Amaya © JL. Duzert
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 22 mai 2015 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Pura esencia
  • 2ème partie

Distribution

  • Duquende, chant
  • José Andrés Cortes, guitare
  • José de Mode, percussions
  • Remedios Amaya, chant
  • Juan Requena, guitare
  • Joaquina Amaya, palmas et jaleo
  • Juan Amaya "Pelón", palmas et jaleo
  • José de Mode, percussions
Avant d’être accompagné par Tomatito ou Paco de Lucía, Duquende a fait ses premiers pas dans le cante jondo avec Camarón de la Isla dont Remedios Amaya aura été la muse.

Juan Rafael Cortés Santiago, dit Duquende, n’a que huit ans lorsqu’il amorce sa carrière avec Camaron de la Isla. Faire ses premiers pas dans le cante jondo – le chant profond – avec une telle légende ne peut qu’être un bon présage lorsqu’on entre en religion flamenca. Duquende sera même épaulé par la suite par les deux immenses guitaristes indissociables du dieu Camaron : Paco de Lucia et Tomatito. Aujourd’hui, à l’aube du demi-siècle, le chanteur d’origine gitane n’a plus rien à prouver, compte parmi les références du genre et est généralement considéré comme le digne successeur de Camaron. Sa voix lumineuse, Duquende la trempe dans les saintes écritures de son maître dont il revisite parfois les albums passés ou, dans un registre autre, lorsqu’il la frotte à celles de chanteurs et musiciens pakistanais, ambassadeurs du qawwali, dans des orgies vocales de haute volée.

Écouter et regarder

Por Tu Orilla (Bulerías)
Anda y Dame un Beso