Culture musicale
Salle des colloques - Cité de la musique

Minimalisme vs sérialisme

Sérialisme et minimalisme : une dialectique "morale" chez Arvo Pärt

adulte
Culture MusicaleCulture Musicale © Philippe Jacob

Infos pratiques

  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 8 octobre 2015 à 11h00
30€ le cycle complet / 10€ la séance
Événement(s) passé(s)
Arvo Pärt signe avec Nekrolog (1960) la première œuvre sérielle composée en Estonie. Le musicien s'y oppose aux dictats néoclassiques du régime soviétique en place. Or, la provocation, en 1968, dans Credo, est cette fois religieuse, quand l'œuvre met en dialectique tonalité et atonalité, finalement, comme bien et mal. Cette dialectique explose bientôt, dans la vie esthétique et même personnelle du musicien (qui tombe malade). Pärt se « guérira » définitivement en 1976, avec son nouveau style minimaliste et néo-tonal (postmoderniste), en rupture avec tout atonalisme (sérialisme compris).

Ce sycle de 5 séances, vendues aussi à l'unité, a pour ambition de débattre des enjeux soulevés par deux orientations esthétiques majeures du XXe siècle. On perçoit souvent l'opposition de ces deux courants sous un angle manichéen : progrès/restauration, modernisme/postmodernisme, complexité/somplicité. Est-il possible de trancher le débat ?

Intervenants

  • Jacques Amblard, musicologue