Musique de chambre

Vues aériennes

Solistes de l’Ensemble intercontemporain

Bruno MantovaniBruno Mantovani © Pascal Bastien
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 18 janvier 2015 — 10h30
Dimanche 18 janvier 2015 — 15h00
Le Studio - Philharmonie

Programme

  • Yann Robin
    Phigures, pour clarinette, violon, violoncelle et piano
  • Dai Fujikura
    Sakana, pour clarinette
  • Gérard Pesson
    Nocturnes en quatuor, pour clarinette, violon, violoncelle et piano
  • Bruno Mantovani
    D'une seule voix
  • Tristan Murail
    Vues aériennes

Distribution

  • Solistes de l'Ensemble intercontemporain
  • Jérôme Comte, clarinette
  • Jean-Christophe Vervoitte, cor
  • Jeanne-Marie Conquer, violon
  • Eric-Maria Couturier, violoncelle
  • Sébastien Vichard, piano
Les solistes de l’Ensemble intercontemporain nous offrent un aperçu de la vitalité de la création musicale à travers les œuvres de trois générations de compositeurs. Tristan Murail, l’aîné, est l’un des fondateurs de la “musique spectrale”. Ses Vues aériennes présentent un même objet (une sonorité de cor) dans différentes lumières : le matin, sous la pluie, le midi et le soir.

Aspirant à devenir un acteur essentiel de la nouvelle Philharmonie de Paris, l’Ensemble intercontemporain nous offre, pour ce premier concert de musique de chambre dans les murs, un programme très français. S’y côtoient trois générations de compositeurs : Tristan Murail, spectral de la première heure, décrit un même objet musical plongé dans quatre lumières différentes ; Gérard Pesson, de neuf ans son cadet, fait de chacun de ses Nocturnes un reflet du tout ; tous deux nés en 1974, Bruno Mantovani et Yan Robin rendent hommage à leurs aînés, le premier à Maurice Ravel et à sa Sonate pour violon et violoncelle, et le second à Olivier Messiaen ; en reprenant la formation emblématique du Quatuor pour la fin du temps.


Dimitri Vassilakis, souffrant, a dû renoncer à participer au concert et sera remplacé par Sébastien Vichard.
Coproduction Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris