Opéra concert

L’Enfant et les Sortilèges

Fantaisie lyrique

Esa-Pekka SalonenEsa-Pekka Salonen © Katja Tähjä
Lionel SowLionel Sow © JB. Millot
Omo BelloOmo Bello © Omo Bello
Sabine DevieilheSabine Devieilhe © J. Molina
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 4 février 2015 — 20h30
Jeudi 5 février 2015 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Maurice Ravel
    Ma mère l'Oye, ballet complet
    Entracte
  • Maurice Ravel
    L'Enfant et les sortilèges, fantaisies lyriques en deux parties

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Choeur de l'Orchestre de Paris
  • Esa-Pekka Salonen, direction
  • Omo Bello, soprano
  • Sabine Devieilhe, soprano
  • Julie Pasturaud , mezzo-soprano
  • Hélène Hébrard, mezzo-soprano
  • Elodie Méchain, contralto
  • François Piolino, ténor
  • Jean-François Lapointe, baryton
  • Nahuel Di Pierro, basse
  • Lionel Sow, chef de choeur
  • Maîtrise de Paris
  • Patrick Marco, chef de choeur
Fruit d’une collaboration entre Ravel et Colette, la fantaisie lyrique L’Enfant et les Sortilèges peut être décrite comme un opéra pour enfant, animaux et objets, où les bêtes et les choses inanimées prennent vie pour chanter. Elle est précédée de Ma Mère L’Oye, une suite de ballet qui puise notamment dans les contes de Perrault.

Esa-Pekka Salonen n’a jamais caché son amour pour la musique française : de La Mer de Debussy qu’il dirige merveilleusement, à la musique d’Henri Dutilleux qu’il défend avec conviction. On pourra le découvrir ici dans l’univers onirique de Ravel. Ecrit sur un livret de Colette, L’Enfant et les sortilèges séduit par son humour et ses audaces. Cette fantaisie lyrique, vivante et bouillonnante, évoque avec beaucoup de poésie le monde de l’enfance, à l’instar de Ma Mère l’Oye, qui nous plonge dans l’univers des contes et de leurs histoires cruelles, touchantes ou féeriques.

En lien avec ce concert

Culture musicale

Une semaine, une œuvre

Maurice Ravel, L’Enfant et les Sortilèges — 04/02/2015 - 15h00