Opéra en concert

Elektra - Strauss

Orchestre Philharmonique de Radio France - Mikko Franck - Nina Stemme - Waltraud Meier - Matthias Goerne

Nina StemmeNina Stemme © Neda Navaee
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 15 décembre 2017 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Richard Strauss
    Elektra
  • Livret de Hugo Von Hofmannsthal

Distribution

  • Orchestre Philharmonique de Radio France
  • Choeur de Radio France
  • Mikko Franck, direction
  • Nina Stemme, Elektra
  • Waltraud Meier, Clytemnestre
  • Gun-Brit Barkmin, Chrysotémis
  • Matthias Goerne, Oreste
  • Norbert Ernst, Egisthe
  • Bonita Hyman, La première servante
  • Yaël Raanan Vandoor, La seconde servante/La porteuse de traîne
  • Valentine Lemercier, La troisième servante
  • Lauren Michelle, La quatrième servante
  • Kirsi Tiihonen, La cinquième servante
  • Amélie Robins, La surveillante/La confidente
  • Christophe Poncet de Solages, Un jeune serviteur
  • Ugo Rabec, Le précepteur d'Oreste
  • Patrick Ivorra, Un vieux serviteur
  • Victor Jacob, chef de choeur
Mikko Franck réunit pour cette Elektra l’une des plus belles distributions dont on puisse rêver, avec notamment la Klytemnästra de Waltraud Meier.

Avec Elektra (1909), Richard Strauss inaugure sa collaboration avec Hugo von Hofmannsthal, qui devient son librettiste. Il reprend également la forme de son précédent opéra, Salomé (1905) : un seul acte de moins de deux heures, et une intrigue puisée dans l’Antiquité au service d’une partition où la volupté la plus cruelle le dispute à la plus implacable violence. En l’occurrence : l’assassinat par Orest, à la demande expresse de sa sœur Elektra, de l’amant de leur mère Klytemnästra, coupable d’avoir trahi son mari Agamemnon.
Production Radio France

En lien avec ce concert

Collège

Une semaine, une oeuvre

Richard Strauss, Elektra — 13/12/2017 - 15h00

Écouter et regarder

Salome, Op. 54: Ah, du wolltest mich nicht deinen Mund Küssen lassen (to end of opera)