William ChristieWilliam Christie © Oscar Ortega
Les Arts Florissants - AriodanteLes Arts Florissants - Ariodante © P. Gély
Opéra concert

Ariodante - Haendel

Les Arts Florissants - William Christie

Complet / liste d'attente

Si vous souhaitez être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou de remises de places à la vente, merci de renseigner votre adresse e-mail ci-dessous

Nos conseillers de vente restent à votre disposition au 01 44 84 44 84.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@philharmoniedeparis.fr

Samedi 10 mars 2018
19:30
Lieu
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Comment venir ?Informations accessibilité

Programme

  • Georg Friedrich Haendel
    Ariodante
  • Livret d’après Antonio Salvi
  • Les Arts Florissants
  • William Christie, direction
  • Kate Lindsey, Ariodante
  • Chen Reiss, Ginevra
  • Hila Fahima, Dalinda
  • Christophe Dumaux, Polinesso
  • Rainer Trost, Lurcanio
  • Wilhelm Schwinghammer, Il Re di Scozia
  • nn, Odoardo
Ariodante par les Arts Florissants, sous la direction de leur fondateur, William Christie : pouvait-on rêver plus belle affiche pour ouvrir ce week-end Haendel à la Philharmonie ?

Lorsqu’on évoque aujourd’hui Covent Garden, tout le monde pense « opéra » ; pourtant : pendant plus de cent ans, Covent Garden est avant tout un théâtre. Jusqu’à ce jour de 1734 où Georg Friedrich Haendel y lance sa troisième compagnie. La première œuvre lyrique qu’il y présente est Ariodante. Avec pas moins de onze représentations dès la création, c’est également le premier succès de la jeune maison, contribuant ainsi à sa pérennisation pour longtemps aux yeux du pouvoir, des mécènes et du public. Et pour cause, on y retrouve tous les ingrédients du succès de Haendel : un style opératique typiquement italien, à l’instar de celui que le compositeur allemand popularise outre-manche depuis Rinaldo en 1711, un castrat, italien également, le célèbre Giovanni Carestini, dans le rôle-titre, et même des passages dansés, par la Française et déjà révolutionnaire Marie Sallé. Quant à l’intrigue, dont le décor est planté dans l’Écosse médiévale, elle regorge d’amours, de jalousies et de trahisons, de colères ardentes et de désespoirs abattus. Un sommet du genre !

Tarifs

Abonnements & Offres