Opéra en concert

Siegfried - Wagner

Orchestre du Mariinsky - Valery Gergiev

Valery GergievValery Gergiev © Bernhard Bürklin
Gergiev Mariinsky OrchestraGergiev Mariinsky Orchestra © Valentin Baranovsky/State Academic Mariinsky Theatre
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 22 septembre 2018 — 19h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 5h00 dont 2 entractes

Programme

  • Richard Wagner
    Siegfried
  • Musique et livret de Richard Wagner

Distribution

  • Orchestre du Mariinsky
  • Valery Gergiev, direction
  • Mikhaïl Vekua, Siegfried
  • Andreï Popov, Mime
  • Roman Burdenko, Alberich
  • Elena Stikhina, Brünnhilde
  • Evgeny Nikitin, Le Wanderer
  • Mikhaïl Petrenko, Fafner
  • Zlata Bulycheva, Erda
  • Anna Denisova, Waldvogel
  • Marina Mishuk, chef de chant
Après L’Or du Rhin et La Walkyrie, Valery Gergiev et l’Orchestre du Mariinsky poursuivent leur exploration de la Tétralogie avec Siegfried.

Siegfried, fils de Sieglinde et Siegmund, est atteint d’un étrange syndrome : il est incapable de ressentir la peur. Lorsqu’il traverse le feu et rencontre Brünnhilde endormie, il est pris d’une extase qui a deux conséquences : pour la première fois de sa vie, il est frappé à la fois d’amour et de peur. Ils s’embrassent, découvrent les délices de l’amour charnel et se contemplent : ils sont l’un pour l’autre « amour radieux, mort rieuse ». Cette scène de l’acte III de Siegfried est centrale dans la Tétralogie de Richard Wagner. Sous la direction tempétueuse de Valery Gergiev, l’opéra créé en 1876 à Bayreuth retrouve tout son éclat. Si le chef ossète, qui fête ses trente ans à la tête du Mariinsky, est particulièrement connu pour ses interprétations de Prokofiev, Moussorgski ou Tchaïkovski, il excelle également dans l’expression des œuvres titanesques du compositeur allemand.

Écouter et regarder

Richard Wagner : Siegfried, acte III, interlude - Orchestre du Festival de Bayreuth, Karl Böhm (direction)