Récital

Matthias Goerne - Leif Ove Andsnes

Schubert

Matthias GoerneMatthias Goerne © Caroline De Bon
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 23 février 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h15

Programme

  • Franz Schubert
    Der Wanderer D 489
    Wehmut op.22, D 772
    Der Jüngling und der Tod D 545
    Fahrt zum Hades D 526
    Schatzgräbers Begehr D 761
    Grenzen der Menschheit D 716
    Das Heimweh D 851
    Drei Harfner-Lieder :
  • - Wer sich der Einsamkeit ergiebt (Harfenspieler I) D 478
  • - Wer nie sein Brot mit Tränen aß (Harfenspieler III) D 480
  • - An die Türen will ich schleichen (Harfenspieler II) D 479
  • Pilgerweise D 789
    Des Fischers Liebesglück D 933
    Die Winterabend D 938
    Abendstern D 806
    Die Sommernacht D 289
    Die liebliche Stern D 861

Distribution

  • Matthias Goerne, baryton
  • Leif Ove Andsnes, piano
Au terme d’un long voyage discographique au cœur des lieder de Franz Schubert, le baryton Matthias Goerne présente un programme très personnel, en duo avec le pianiste Leif Ove Andsnes.

L’œuvre de Schubert occupe une place prépondérante dans la carrière de Matthias Goerne. L’expérience aidant, son timbre se fait plus profond, et son approche des cycles toujours plus précise. Pour ce récital exceptionnel, il fait appel au pianiste norvégien Leif Ove Andsnes, lui aussi rompu à l’univers de la musique de chambre. On lui doit notamment un bel enregistrement du Voyage d'hiver au côté de Ian Bostridge. Pour Goerne, la complicité humaine est indispensable. Pour composer ce programme, le chanteur s’est inspiré des grands thèmes du compositeur autrichien : la nature, le voyage, la nostalgie et l’amour.