Concert symphonique

Staatskapelle Berlin/ Daniel Barenboim

Mozart et Bruckner

Daniel Barenboim     Daniel Barenboim © M. Rittershaus
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 8 septembre 2016 — 20h30
adulte
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Concerto pour piano n° 26
    Entracte
  • Anton Bruckner
    Symphonie n°6

Distribution

  • Staatskapelle Berlin
  • Daniel Barenboim, direction, piano
Ce qui relie Mozart à Bruckner, c’est le talent et la force d’interprétation de Daniel Barenboim, très tôt repérée dans le répertoire mozartien et qui atteint un degré inégalé de maturité musicale dans la compréhension de l’oeuvre de Bruckner.
Avec la Staatskapelle Berlin, Barenboim peut compter sur un orchestre qui maîtrise les moindres recoins de cette oeuvre exigeante.

Joué lors du couronnement de Leopold II, le Concerto pour piano n° 26 de Mozart se caractérise par son imagination débordante et par une virtuosité teintée de galanterie. Soliste et orchestre s'y confrontent sans nouer de véritable conflit. 
Composée en 1879, la Sixième Symphonie de Bruckner a longtemps été négligée, voire dénigrée, avant de s'imposer pleinement au répertoire. Elle constitue l'élément de transition essentiel entre le groupe formé par les Quatrième et Cinquième, et celui que constitue les trois dernières symphonies. Son mouvement lent annonce par exemple l'immense Adagio de la Septième

Etre fan de la Staatskapelle Berlin
En savoir plus sur la Staatskapelle Berlin

Dans le cadre de l’intégrale des symphonies de Bruckner en neuf concerts, de septembre 2016 à septembre 2017.

Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.

Coproduction Piano****, Philharmonie de Paris

Écouter et regarder

Symphony No. 6 in A Major, WAB 106: I. Maestoso (Live in Berlin, 2010)
Orchestra Filarmonica della Scala de Milan, Daniel Barenboim, direction et piano / Mozart, Concerto pour piano n° 23