Vendredi
16/10

Concerts

Opéra
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Lorsque Olga Neuwirth rend hommage à Melville, cela donne The Outcast (Le Paria), une œuvre de 2011 – à la fois théâtre, musique et vidéo – qui abolit les frontières entre les genres.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Lorsque Olga Neuwirth rend hommage à Melville, cela donne The Outcast (Le Paria), une œuvre de 2011 – à la fois théâtre, musique et vidéo – qui abolit les frontières entre les genres.
Vendredi
13/11

Concerts

Concert symphonique
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Un univers où « tout est lié, où tout est vibration » : voilà ce à quoi aspirait Scriabine dans son Prométhée puis son Poème de l’extase, préfiguration de ce qui devait être son grand œuvre : un « mystère » où tous les arts se trouveraient réunis.

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Un univers où « tout est lié, où tout est vibration » : voilà ce à quoi aspirait Scriabine dans son Prométhée puis son Poème de l’extase, préfiguration de ce qui devait être son grand œuvre : un « mystère » où tous les arts se trouveraient réunis.

En lien avec ce concert

Dimanche
29/11
Week-end Éros

Concerts

Musique de chambre
16h30
16h30
Amphithéâtre - Cité de la musique
Les a priori sont coriaces : les musiques dites contemporaines ne s’adresseraient qu’au froid intellect. La sensualité et l’érotisme n’y auraient pas leur place. Rien n’est plus faux ! Donatienne Michel-Dansac et les solistes de l’EIC nous en donnent...
Amphithéâtre - Cité de la musique
Les a priori sont coriaces : les musiques dites contemporaines ne s’adresseraient qu’au froid intellect. La sensualité et l’érotisme n’y auraient pas leur place. Rien n’est plus faux ! Donatienne Michel-Dansac et les solistes de l’EIC nous en donnent...
Jeudi
3/12

Concerts

Musique de chambre
19h00
19h00
Le Studio - Philharmonie
Aucun mot ne sera prononcé au cours de ce concert. Le verbe y est pourtant omniprésent. Selon Peter Eötvös, « les cordes autorisent des articulations « linguistiques » éminemment subtiles », rendant possible le paradoxe d’une musique épistolaire.
Le Studio - Philharmonie
Aucun mot ne sera prononcé au cours de ce concert. Le verbe y est pourtant omniprésent. Selon Peter Eötvös, « les cordes autorisent des articulations « linguistiques » éminemment subtiles », rendant possible le paradoxe d’une musique épistolaire.
Mardi
15/12

Concerts

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

De la fièvre du monde de la nuit au réchauffement climatique, en passant par l’éclat des revendications qui couvrent les murs de la ville de leurs graffitis, c’est le portrait d’un monde porté à incandescence que dresse l’Ensemble intercontemporain.

Salle des concerts - Cité de la musique

De la fièvre du monde de la nuit au réchauffement climatique, en passant par l’éclat des revendications qui couvrent les murs de la ville de leurs graffitis, c’est le portrait d’un monde porté à incandescence que dresse l’Ensemble intercontemporain.

En lien avec ce concert

Dimanche
17/01
2ème biennale Pierre Boulez

Concerts

Concert
16h30
2ème biennale Pierre Boulez
16h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Loin de faire table rase du passé, Pierre Boulez puise dans les formes anciennes pour fonder sa propre musique. Ainsi des formes liturgiques dont il s’empare dans Répons et Anthèmes 2, dont on découvrira la version pour alto grâce à Odile Auboin.
Salle des concerts - Cité de la musique
Loin de faire table rase du passé, Pierre Boulez puise dans les formes anciennes pour fonder sa propre musique. Ainsi des formes liturgiques dont il s’empare dans Répons et Anthèmes 2, dont on découvrira la version pour alto grâce à Odile Auboin.

En lien avec ce concert

Jeudi
21/01
2ème biennale Pierre Boulez

Concerts

Concert
20h30
2ème biennale Pierre Boulez
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Particulièrement investi dans le répertoire pour chœur des XXe et XXIe siècles, l’ensemble Les Métaboles semblait tout destiné à rencontrer un acteur incontournable du répertoire d’aujourd’hui, l’Ensemble intercontemporain.
Salle des concerts - Cité de la musique
Particulièrement investi dans le répertoire pour chœur des XXe et XXIe siècles, l’ensemble Les Métaboles semblait tout destiné à rencontrer un acteur incontournable du répertoire d’aujourd’hui, l’Ensemble intercontemporain.
Mardi
9/02
Vendredi
5/03

Concerts

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
C’est la fiesta à la Philharmonie de Paris, alors que l’Ensemble intercontemporain renoue avec la profusion de ses Grands Soirs, cette fois consacré à l’Amérique latine. Un continent haut en couleurs, à la variété musicale inouïe.
Salle des concerts - Cité de la musique
C’est la fiesta à la Philharmonie de Paris, alors que l’Ensemble intercontemporain renoue avec la profusion de ses Grands Soirs, cette fois consacré à l’Amérique latine. Un continent haut en couleurs, à la variété musicale inouïe.
Jeudi
18/03

Concerts

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
L’Ensemble intercontemporain retrouve le baryton Georg Nigl pour une nouvelle carte blanche, en forme d’oxymore puisque, non seulement le requiem y est profane et le sacré sensuel, mais Orphée y reste sans voix et Prométhée y est numérique.
Salle des concerts - Cité de la musique
L’Ensemble intercontemporain retrouve le baryton Georg Nigl pour une nouvelle carte blanche, en forme d’oxymore puisque, non seulement le requiem y est profane et le sacré sensuel, mais Orphée y reste sans voix et Prométhée y est numérique.
Mercredi
5/05

Concerts

Musique de chambre
20h30
20h30
Le Studio - Philharmonie
La figure tutélaire de Saint-Saëns, patriarche du romantisme français, fait parfois le oublier le virtuose du piano et l’amoureux des timbres instrumentaux que fut ce compositeur infatigable, à la technique hors-pair.
 
Le Studio - Philharmonie
La figure tutélaire de Saint-Saëns, patriarche du romantisme français, fait parfois le oublier le virtuose du piano et l’amoureux des timbres instrumentaux que fut ce compositeur infatigable, à la technique hors-pair.
 
Vendredi
28/05

Concerts

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
De Beethoven à Scriabine en passant par Schubert, Liszt ou Fauré, nombreux sont les compositeurs à s’être inspirés de la figure de Prométhée. Une mythologie toujours à l’œuvre chez les contemporains, entre fantastique et science-fiction.
Salle des concerts - Cité de la musique
De Beethoven à Scriabine en passant par Schubert, Liszt ou Fauré, nombreux sont les compositeurs à s’être inspirés de la figure de Prométhée. Une mythologie toujours à l’œuvre chez les contemporains, entre fantastique et science-fiction.
Vendredi
11/06

Concerts

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Des marchés financiers qui échappent à tout contrôle, un langage qui s’égare en un délirant stream of consciousness, une sainte qui perd l’esprit… Un véritable vent de folie souffle sur ce concert donné par l’EIC dans le cadre du Festival ManiFeste.
Salle des concerts - Cité de la musique
Des marchés financiers qui échappent à tout contrôle, un langage qui s’égare en un délirant stream of consciousness, une sainte qui perd l’esprit… Un véritable vent de folie souffle sur ce concert donné par l’EIC dans le cadre du Festival ManiFeste.