Week-end Éros

Voir l’agenda complet
Jeudi
26/11
Week-end Éros

Concerts

Spectacle
20h00
20h00
Le Studio - Philharmonie
Anna Mouglalis, actrice rayonnante, et Nicolas Repac, musicien aventureux, s’unissent à la scène pour offrir une lecture musicale d’Ecstasy And Me, livre autobiographique d’Hedy Lamarr, étoile du septième art dont la vie fut aussi agitée que sulfureuse.
Le Studio - Philharmonie
Anna Mouglalis, actrice rayonnante, et Nicolas Repac, musicien aventureux, s’unissent à la scène pour offrir une lecture musicale d’Ecstasy And Me, livre autobiographique d’Hedy Lamarr, étoile du septième art dont la vie fut aussi agitée que sulfureuse.
Vendredi
27/11
Week-end Éros

Concerts

Spectacle
20h30
20h30
Amphithéâtre - Cité de la musique
En 1919, le dadaïste Erwin Schulhoff construisait toute une sonate sur le geste érotique. D’autres lui emboîtent le pas aujourd’hui, explorant les liens intimes entre musique et sonorités du désir.
Amphithéâtre - Cité de la musique
En 1919, le dadaïste Erwin Schulhoff construisait toute une sonate sur le geste érotique. D’autres lui emboîtent le pas aujourd’hui, explorant les liens intimes entre musique et sonorités du désir.
Samedi
28/11
Week-end Éros

Concerts

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Aux côtés, entre autres, de Jeanne Balibar, Rodolphe Burger mène une soirée dédiée aux vertiges de l’amour, entre concert et lecture musicale, traversant notamment le Cantique des cantiques, la poésie de Mahmoud Darwich et des compositions de Burger.
Salle des concerts - Cité de la musique
Aux côtés, entre autres, de Jeanne Balibar, Rodolphe Burger mène une soirée dédiée aux vertiges de l’amour, entre concert et lecture musicale, traversant notamment le Cantique des cantiques, la poésie de Mahmoud Darwich et des compositions de Burger.
Dimanche
29/11
Week-end Éros

Concerts

Musique de chambre
16h30
16h30
Amphithéâtre - Cité de la musique
Les a priori sont coriaces : les musiques dites contemporaines ne s’adresseraient qu’au froid intellect. La sensualité et l’érotisme n’y auraient pas leur place. Rien n’est plus faux ! Donatienne Michel-Dansac et les solistes de l’EIC nous en donnent...
Amphithéâtre - Cité de la musique
Les a priori sont coriaces : les musiques dites contemporaines ne s’adresseraient qu’au froid intellect. La sensualité et l’érotisme n’y auraient pas leur place. Rien n’est plus faux ! Donatienne Michel-Dansac et les solistes de l’EIC nous en donnent...