Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Les Symphonies

Brahms attendit l’âge mûr pour se mesurer à la symphonie. Si la gestation de sa Première, créé en 1976, fut particulièrement longue – ses esquisses remontent à 1862 –, les trois suivantes (créées en 1877, 1883 et 1886) lui firent suite rapidement.

Dans la lignée de Beethoven, ces partitions suivent le cadre devenu traditionnel de la symphonie en quatre mouvements, loin de toute idée de programme ou de toute tentation rhapsodique. Leur éloquence est purement musicale.
 

Johannes Brahms : Symphonie n° 1 • Les Dissonances

Enregistré le 25 mai 2014

Johannes Brahms : Symphonie n° 2 • Les Dissonances

Enregistré le 1 avril 2015 (Salle des concerts - Cité de la musique)

Johannes Brahms : Symphonie n° 3 • Les Dissonances

Enregistré le 21 octobre 2014

Johannes Brahms : Symphonie n° 4 • Les Dissonances

Enregistré le 4 avril 2018 (Salle des concerts - Cité de la musique)

La musique de chambre

Brahms a composé de la musique de chambre tout au long de sa vie. Son attirance pour la musique pure et les formes classiques y aura sans doute trouvé un terreau fertile. C’est dans ce cadre intime qu’il parvient à couler ses plus belles inspirations et un lyrisme omniprésent.

Cette sélection présente des œuvres écrites sur une vaste période, du début des années 1850 au début des années 1890. Réunissant sonate pour violoncelle et piano, trios pour piano et cordes, quatuors – à cordes ou avec piano – et quintettes – à cordes, avec piano ou avec clarinette –, elle témoigne de la richesse de ce corpus.

Johannes Brahms : Sonate pour violoncelle et piano n° 1 • Jan Vogler (violoncelle), Hélène Grimaud (piano)

Enregistré le 6 novembre 2011

Johannes Brahms : Trio op. 8 • Renaud Capuçon (violon), Gautier Capuçon (violoncelle), Nicholas Angelich (piano)

Enregistré le 17 octobre 2009

Johannes Brahms : Trio op. 87 • Renaud Capuçon (violon), Gautier Capuçon (violoncelle), Nicholas Angelich (piano)

Enregistré le 17 octobre 2009

Johannes Brahms : Trio op. 101 • Renaud Capuçon (violon), Gautier Capuçon (violoncelle), Nicholas Angelich (piano)

Enregistré le 17 octobre 2009

Johannes Brahms : Quatuor à cordes n° 1 • Quatuor Ysaÿe

Enregistré le 17 janvier 2010

Johannes Brahms : Quatuor à cordes n° 2 • Quatuor Borodine

Enregistré le 16 janvier 2010

Johannes Brahms : Quintette pour piano et cordes op. 34 • Renaud Capuçon (violon), Aki Saulière (violon), Béatrice Muthelet (alto), Gautier Capuçon (violoncelle), Nicholas Angelich (piano)

Enregistré le 18 octobre 2009

Johannes Brahms : Quintette à cordes op. 88 • Renaud Capuçon (violon), Aki Saulière (violon), Béatrice Muthelet (alto), Antoine Tamestit (alto), Gautier Capuçon (violoncelle)

Enregistré le 18 octobre 2009

Johannes Brahms : Quintette à cordes op. 111 • Renaud Capuçon (violon), Aki Saulière (violon), Béatrice Muthelet (alto), Antoine Tamestit (alto), Gautier Capuçon (violoncelle)

Enregistré le 18 octobre 2009

Johannes Brahms : Quintette avec clarinette op. 115 • Renaud Capuçon (violon), Aki Saulière (violon), Béatrice Muthelet (alto), Gautier Capuçon (violoncelle), Jörg Widmann (clarinette)

Enregistré le 18 octobre 2009

Un requiem allemand

Achevé en 1868, Un requiem allemand de Brahms n’a d’un requiem que le titre. Il s’agit davantage d’une vaste cantate humaniste, dont le texte, issu de la Bible de Luther, est en allemand : si le sujet en est la mort, l’œuvre parle avant tout aux vivants. Le chœur y tient une place centrale – les solistes (soprano et baryton) intervenant peu –, au service d’un propos œcuménique, plus spirituel que religieux.

Johannes Brahms : Un requiem allemand • Orchestre National de Lille, BBC Symphony Chorus, Jean-Claude Casadesus (direction), Sally Matthews (soprano), Dietrich Henschel (baryton-basse)

Enregistré le 8 juin 2011

Le Magazine