Notes de passage

A+AA-Print

Au jour le jour / Impressions

Amoria : Voyage en terres musicales basques

Katia et Marielle Labèque ont imaginé un voyage à travers cinq siècles de musique, hommage à leurs racines, en compagnie des voix et des percussions (txalaparta) de leur terre de naissance.

Publié le 20 Mars 2019
par Pascal Bertin

Une terre magique où la montagne épouse l’océan. Passé le choc visuel de cette première rencontre rare en Heuskal Herria, le Pays basque, la seconde s’avère plus émotionnelle, avec un patrimoine riche et unique en son genre, auquel ses enfants demeurent farouchement attachés. On comprend pourquoi des artistes qui y possèdent des racines continuent d’honorer son héritage. Toutes deux natives de Bayonne, Katia et Marielle Labèque élargissent ainsi le registre de leur collaboration entamée en 2017 avec l’ensemble traditionnel Hegiak autour de leur projet Amoria. Dans cette véritable quête de leurs origines, les sœurs embarquent à travers plusieurs siècles de musique et de culture basques pour cette soirée voyageuse qu’elles ont enrichie de nouveaux hommages, dans le cadre de leur week-end The Labèque Way.

Derrière son nom signifiant en langue basque « bordure », « lisière » ou « littoral », Hegiak rassemble cinq musiciens sans qui le projet des sœurs Labèque n’aurait eu la même saveur. En son sein, le chanteur et percussionniste Thierry Biscary a joué un rôle capital en les accompagnant dans leurs recherches à travers le répertoire des compositeurs basques de la Renaissance à nos jours, opérées au centre d’archives de musique basque Eresbil, situé dans la petite ville d’Errenteria, entre Saint-Sébastien et la frontière française. Avec l’aide de Jon Bagües, directeur de cette fondation, leur choix se porte sur un éventail d’œuvres de compositeurs qui mêlent racines populaires et musique savante. La partie vocale y sera essentiellement assurée par le contre-ténor Carlos Mena et par les deux voix de Hegiak, Thierry Biscary lui-même et Eñaut Elorrieta.

Katia and Marielle Labeque « AMORIA » Recording - "Haika Mutil"

 

Ainsi, dans la diversité historique de leurs choix, recense-t-on Con amores la mi madre de Joanes Antixieta (1462-1523), une sarabande signée Bernardo Zala Galdeano et Irten ezazu de Xavier María de Munibe e Idiáquez (1729-1785). Plus près de nous, leur sélection retient Oñazez (« la douleur ») de José Gonzalo Zulaika, dit « Aita Donostia » (1886-1956) et la Prière op. 17 de Pablo de Sarasate (1844-1908) tandis que les œuvres plus contemporaines incluent le requiem De Trevillen azken hitzak de Pierre Bordaçarre, alias « Etxahun Iruri » (1908-1979), Discret charme aux arbres du compositeur de musique de film Alberto Iglesias et Gernikan, un hommage aux victimes du bombardement de Guernica de 1937 signé Eñaut Elorrieta et Joseba Sarrionandia.

À ces œuvres fondamentalement ancrées au Pays basque, Katia et Marielle Labèque ajoutent les Deux Mélodies hébraïques de Maurice Ravel (Kaddish et L’Énigme éternelle) en plus de son fameux Boléro, qui avait fait l’objet de leur toute première collaboration avec l’ensemble Hegiak. Leur version reprend l’arrangement original pour deux pianos accompagné de txalaparta, ces percussions basques conçues sous la forme de planches de bois frappées avec des bâtons dont Hegiak s’est rendu maître.

Bolero de Ravel - Katia & Marielle Labèque

 

En complément de ses prestations scéniques, l’ensemble collaboratif a immortalisé sur disque le fruit de cet hommage. C’est ainsi qu’est né l’album Amoria, paru en 2018 (Deutsche Grammophon). Mot désignant l’amour en langue basque, « amoria » représente aussi le nom de la quête musicale initiée par les sœurs Labèque, tout comme la rencontre musicale avec Hegiak qui l’a rendue possible.

Voyage dans le temps et source de rencontres, l’Amoria de Katia et Marielle Labèque s’offre comme une création de partage et de passion, riche de cette collision unique entre langues (basque, espagnol, français, hébreu et araméen), rythmes (zortziko, bolero, sarabande) et natures des chants (religieux, travail, ballades…). Un choc moderne des cultures dans le profond respect d’un précieux héritage.

Amoria rehearsals premiere - Katia Marielle Labèque, Carlos Mena, Hegiak

KATIA ET MARIELLE LABÈQUE - ENSEMBLE HEGIAK
Concert

Amoria

Katia et Marielle Labèque - Carlos Mena - Hegiak
Vendredi 5 avril 2019 - 20:30
Salle des concerts - Cité de la musique