Notes de passage

A+AA-Print

Brève

Le Sarasate en 3D, un violon de Stradivarius sous toutes les coutures

Publié le 18 Octobre 2018

En utilisant la photogrammétrie, le laboratoire du Musée de la musique reconstitue des instruments de musique en trois dimensions.

Sujet d’une monographie parue en septembre 2018 (Le Violon Sarasate, Stradivarius des virtuoses, par Jean-Philippe Échard, collection Musée de la musique, Cité de la musique - Philharmonie de Paris), le violon d’Antonio Stradivari dit « le Sarasate » est l’un des instruments emblématiques de la collection du Musée de la musique. Au printemps 2018, une campagne de prises de vue a permis une première reconstitution en trois dimensions de l’instrument.

Cette modélisation présente de nombreux intérêts :

  • Elle rend possible l’étude des volumes et des mesures de l’instrument sans que celui-ci soit sorti de sa vitrine.
  • Elle favorise la réalisation de reproductions de tout ou partie de l’instrument sans solliciter sa présence réelle, ni celle du luthier.
  • Elle permet au public d’examiner l’instrument sous toutes les coutures, comme s’il le tenait dans ses mains.

 

Parution : Le Violon Sarasate, Stradivarius des virtuoses

Construit dans l’atelier Stradivari à Crémone en 1724, le violon Sarasate est passé entre les mains des plus grands virtuoses, luthiers et collectionneurs, qui n’ont cessé d’en enrichir la part biographique et légendaire.