Notes de passage

A+AA-Print

Brève

Que se passe-t-il quand un musicien casse son instrument en plein concert ?

Publié le 14 Décembre 2016

Une corde qui casse en plein concerto ? Ça arrive. Un timbalier qui troue son instrument ? Aussi. Une touche de flûte qui coince ? Pareil. Mais alors comment font les musiciens en plein concert pour surmonter tous ces petits soucis ?

Pour un bon concert, il faut un lieu, des musiciens, souvent un chef, et des imprévus. Entre les partitions qui tombent ou la baguette du chef qui vole, les plus fréquents concernent les instruments eux-mêmes quand, usés et fatigués par des heures de pratique, ils décident de lâcher en plein concert.

Comment les musiciens s’en sortent-ils quand de petits imprévus techniques s’invitent sur scène ?

La corde qui casse

Solution n° 1 : Le musicien est prévoyant et possède un jeu de cordes sur lui. S’il n’est pas premier violon solo, le changement de corde peut être fait de manière relativement subtile. S’il est premier violon solo, il va falloir beaucoup plus de discrétion… Ou adopter l’une des solutions suivantes.

Solution n° 2 : Sortir discrètement de scène pour récupérer un autre instrument ou changer sa corde à l’abri des regards du public. Les zigzags entre les pupitres apportant une difficulté supplémentaire : ne pas faire tomber de partitions au passage…

Solution n° 3 : Elle s’applique aux VIP de l’orchestre à savoir les solistes. Cette dernière solution consiste à piquer l’instrument d’un autre en respectant un ordre hiérarchique. C’est-à-dire que si un premier violon solo casse sa corde, son voisin de pupitre, donc le second soliste, doit lui prêter son violon (et attendre sagement la fin du morceau).

Il peut aussi arriver que ce ne soit pas seulement une corde qui lâche, mais bien plus (le cordier, par exemple, qui tient… toutes les cordes et le chevalet). Et là pas de changement possible, il faut s’arrêter et vite trouver une solution (souvent la n° 3).

Les cordes ne sont pas les seuls instruments concernés par les incidents techniques au beau milieu d’un concert. Un timbalier peut trouer son instrument, un flûtiste coincer une touche, un tromboniste casser son piston, etc.

Dans tous les cas, les mêmes règles s’imposent : si le musicien est tuttiste, l’orchestre continue de jouer et à l’instrumentiste de trouver la meilleure solution. Si c’est un soliste en pleine action, le public risque de rapidement s’apercevoir du problème et dans ce cas, il suffit que le musicien récupère un instrument auprès de son voisin de pupitre et hop on reprend, l’air de rien, ou presque.

Atelier de pratique musicale
Atelier de pratique musicale

Cordes

Séance ponctuelle
Espaces éducatifs - Philharmonie
Mardi 3 janvier 2017 - 19:00
Atelier Quatuor à cordes à la Philharmonie
Atelier de pratique musicale

Cordes de l'orchestre

Pendant les vacances scolaires
Espaces éducatifs - Philharmonie
Mardi 14 février 2017 - 10:00
Atelier du week-end
Atelier du week-end

Cordes de l'orchestre

Séance ponctuelle
Espaces éducatifs - Philharmonie
Du samedi 4 mars 2017 au dimanche 5 mars 2017

Découvrez de multiples occasions de faire de la musique !

Les ateliers de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris vous invitent à entrer dans la musique par le jeu collectif, depuis la musique classique jusqu’au jazz et aux musiques actuelles, en passant par les musiques extra-européennes.