Notes de passage

A+AA-Print

Perspectives / Perspectives

À l’écoute du monde arabe

Explorant les formes musicales traditionnelles et modernes, mystiques et profanes, populaires et savantes, le catalogue de l’exposition Al Musiqa est un manifeste pour la sauvegarde d’un patrimoine culturel en danger. C’est aussi un témoignage de l’exceptionnelle vitalité de la création musicale contemporaine dans le monde arabe.

Publié le 14 Mai 2018
par Véronique Rieffel

Génération TahrirPauline Beugnies

 

Vu d’Europe, jusqu’à une époque encore récente, l’intérêt pour les musiques arabes participait d’une approche globale que l’on peut qualifier d’orientaliste, mot que l’on sait particulièrement connoté depuis la publication en 1978 de l’essai d’Edward Saïd, considéré comme l’initiateur des études postcoloniales et la voix intellectuelle de la cause palestinienne. Cette perspective revenait bien souvent à considérer les chants et mélodies venus de ces régions comme autant de sonorités exotiques difficilement audibles pour une oreille néophyte. Il semble pourtant aujourd’hui impossible d’opérer cette réduction. Nous partons de l’idée que, au xxie siècle, les échos sonores du monde arabe résonnent bien au-delà des frontières – par ailleurs mouvantes – des pays qui le constituent. La proximité des pays occidentaux avec ceux-ci, une histoire commune, des échanges culturels et artistiques croissants nous permettent une approche moins réfractaire, plus empathique. Comme manifestation esthétique et politique du lien fort qui lie le monde arabe aux autres aires géopolitiques et culturelles, le son arabe se diffuse, se crée, se mélange et se prolonge.

De même qu’il n’est plus possible d’envisager les voix et musiques du monde arabe comme des objets étrangers, nous ne pouvons plus parler de « musique arabe » au singulier. Cela impliquerait la même absurdité que d’évoquer l’« art africain » pour désigner les pratiques artistiques de tout un continent qui s’étendent sur plusieurs siècles.

al musiqa : ce titre résonne à l’oreille occidentale. Il nous permet de présenter d’emblée les cultures musicales qui s’épanouissent dans le monde arabe sous l’angle d’un voisinage familier et non d’une irréductible altérité. Le pluriel est donc de mise, ainsi que la nécessité de ne pas qualifier les musiques par une arabité qui n’est pas une donnée incontestable mais une construction progressive. Rappelons que ce n’est qu’en 1922, lors du Congrès de musique arabe du Caire, que fut pour la première fois employé officiellement le terme de « musique arabe » – auparavant était privilégié celui de « musique orientale ». Cette attention à la diversité rappelle aussi l’existence, au sein du monde arabe, de groupes de populations non arabes, comme les Berbères, les Kabyles ou encore les Kurdes, qui ont leurs propres modes et répertoires musicaux, même s’il existe des circulations et des influences réciproques. D’autre part, les instruments de musique de certains pays voisins – au sein du continent africain, dans le bassin méditerranéen, la Turquie ou l’Iran – sont parfois très proches de ceux du monde arabe. Le présent ouvrage s’attache ainsi à démêler les fils de ces caractéristiques complexes, aussi bien au sein du monde arabe qu’à ses frontières.

 

Extrait du catalogue de l'exposition Al Musiqa. Voix et musiques du monde arabe, Éditions La Découverte - Cité de la musique-Philharmonie de Paris, 2018, p. 7-8.

Acheter le catalogue

Reportage

El Mawsili fait la nouba

El Mawsili

L’Ensemble El Mawsili de Saint-Denis contribue à faire connaître en France la riche tradition arabo-andalouse qui connut un âge d’or au XIe...

Reportage

Les volutes mystiques de Najia Mehadji

Mystic Dance

L’exposition Al Musiqa accueille la série Mystic Dance de la plasticienne franco-marocaine Najia Mehadji, forme sensuelle et spirituelle évoquant la danse des...

Reportage

Au cœur de l’exposition Al Musiqa

generation_tahrir

Dédiée aux musiques arabes, l’exposition Al Musiqa célèbre à la fois la richesse d’un patrimoine ancien méconnu et l’intense...

Article magazine - évènements liés

Al Musiqa

DU 6 AVRIL 2018 AU 19 AOÛT 2018

Riche de nombreux dispositifs interactifs et dʼun corpus dʼœuvres venues dʼOrient et dʼOccident, l’exposition Al Musiqa est un manifeste pour la sauvegarde d’un patrimoine culturel et un témoignage de la vitalité de la création musicale contemporaine dans le monde arabe.