Rufus Wainwright   Rufus Wainwright © M. Clamer
Concert avec images

Rufus Wainwright

Prima Donna - A Visual Symphonic Concert

Complet / liste d'attente

Si vous souhaitez être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou de remises de places à la vente, merci de renseigner votre adresse e-mail ci-dessous

Nos conseillers de vente restent à votre disposition au 01 44 84 44 84.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@philharmoniedeparis.fr

Samedi 10 juin 2017
20:30
Lieu
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Première partie : Prima Donna - A Visual Symphonic Concert
  • Rufus Wainwright, composition, livret
  • Cindy Sherman, performance filmée
  • Francesco Vezzoli, création vidéo
  • Orchestre National d'Île-de-France
  • Jayce Ogren, direction
  • Lyne Fortin, soprano (Régine)
  • Pauline Texier, soprano (la femme de chambre)
  • Antonio Figueroa, ténor
  • Entracte
  • Deuxième partie : Pop symphonique
  • Rufus Wainwright, piano, chant
  • Orchestre National d'Île-de-France
  • Jayce Ogren, direction
Rufus Wainwright n’aime rien moins qu’explorer différents univers artistiques. Cette soirée commence ainsi par une sélection d’airs de son opéra Prima Donna, hommage à la diva des divas, Maria Callas, et puis Rufus Wainwright poursuit en interprétant un best of de ses plus belles chansons. 

Diva assumée, mélodiste baroque et parolier hors pair, Rufus Wainwright est plus que la Madame Bovary de la pop. Celui qui a refait l'intégralité du mythique concert de Judy Garland à Carnegie Hall a l’étoffe d’un Randy Newman. Et comme son art est total, le Canadien est aussi un passionné d’opéra au point d’avoir signé le sien, Prima Donna, un hommage à Maria Callas. Pour sa venue à la Philharmonie, l’autoproclamé Messie Gay propose une sélection d’airs de cette œuvre lyrique avant de se lancer, en seconde partie de soirée, dans une relecture de ses plus belles chansons pop. Un concert où Rufus Wainwright sera épaulé par l’Orchestre National d’Ile-de-France dirigé par le chef américain Jayce Ogren et dans lequel est intégrée une œuvre visuelle du plasticien italien Francesco Vezzoli et dont Cindy Sherman est l’héroïne.


Tarifs