Florence Bolton & Benjamin PerrotFlorence Bolton & Benjamin Perrot © N.Baruch
MathildeMathilde © DR
Eugénie LefebvreEugénie Lefebvre © Petrus
Le trio à voix hautes   Le trio à voix hautes © DR
Concert-promenade au Musée

Divines divas

Dimanche 11 juin 2017
14:30
Lieu
Musée de la musique - Cité de la musique
Comment venir ?Informations accessibilité
Moments décalés pour une écoute différente, les concerts-promenades proposent dans tous les espaces du Musée de la musique des mini-concerts et un atelier musical donnés à intervalles réguliers durant l'après-midi. Ils offrent l'occasion de déambuler au sein d'une collection unique d'instruments de musique et d'objets d'art qui retracent la vie musicale du XVIIe siècle au XXe siècle. Les concerts-promenades permettent à des musiciens, conteurs ou danseurs d'investir le Musée en proposant concerts, performances, ateliers ou rencontres. Grâce à ces artistes, le musée se fait lieu de musiques et d'art vivant, d'où naissent la rencontre et la découverte.
A chacun d'élaborer son parcours!

La diva, personnage réel ou fictif, est au cœur de la littérature romantique et de la presse people. Le Musée vous propose de partir à la rencontre de ses figures féminines au tempérament de feu et aux voix somptueuses.


Avec  :


L’ENSEMBLE LA RÊVEUSE :

Laetitia Cross : très jeune actrice et chanteuse, fut une des égéries de Purcell, ce dernier lui a écrit de magnifiques airs dans ses opéras. A travers le parcours musical de cette femme exceptionnelle, le programme proposé montre l'évolution de l'art vocal en Angleterre.
Sous l'influence des nombreux musiciens et chanteurs italiens venus s'installer à Londres, l'art du chant devient plus « opératique » et culmine avec les airs d'opéra d’Haendel. Au XVIIe siècle, la chanteuse à la voix claire s'accompagnant elle-même dans les salons évolue et devient la diva à la voix beaucoup plus large, égal des castrats sur les scènes d'opéra...

Eugénie Lefebvre, soprano
Florence Bolton, dessus & basse de viole
Benjamin Perrot, théorbe 


MATHILDE ET VLADIMIR MÉDAIL

Mathilde, auteure compositrice interprète de chanson française, et Vladimir Médail, guitariste de jazz, se rencontrent il y a quelques années au détour d'une jam parisienne. Très vite, leur passion pour les mots les emmène sur les terres des plus grands compositeurs, des plus bouleversants auteurs, si souvent honorés par les voix des plus belles divas. De Barbara à Ella Fitzgerald, de la chanson au jazz, Mathilde et Vladimir fusionnent à nouveau pour rendre hommages à toutes ces artistes, femmes puissantes qui ont, à la force de leur talent, brisé les barrières de leur temps, broyé tous les codes, et si profondément déifié la voix des femmes.

Mathilde, chant
Vladimir Médail, guitare


LE TRIO À VOIX HAUTES

Diva de papier propose d'entrer dans l'intimité de Pauline Viardot. Fille du célèbre professeur de chant Manuel Garcia, sœur de la Malibran, elle étudie le chant avec sa mère, le piano avec Liszt, la composition avec Anton Reicha. Brahms, Saint-Saëns, Schumann, Fauré ont écrit pour elle; Chopin lui-même admirait sa maîtrise du piano. De son temps, sa célébrité surpassait celle de la Malibran. Elle a exercé une véritable influence sur la vie culturelle du XIXe siècle.
Dans ce programme, mélodies et romances répondent aux extraits de sa correspondance, s’attachant à l’aspect fragile et poétique d’un personnage fascinant.

Laure Urgin, récitante
Magali Léger, soprano
Frédéric Denépoux, guitare


Tarifs