Camélia JordanaC. Gassian
Série limitée

Piaf/Cocteau, une journée particulière

Camélia Jordana

Du samedi 19 décembre 2015 au lundi 21 décembre 2015
Lieu
Amphithéâtre - Cité de la musique
L'amphithéâtre, Cité de la musique
Comment venir ?Informations accessibilité

Programme

  • Oeuvres de Jean Cocteau et Edith Piaf
  • Camélia Jordana, chant, récitante
  • Clément Hervieu-Léger, récitant
  • Donia Berriri, piano
Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.



Le 11 octobre 1963 s’éteignaient Édith Piaf et Jean Cocteau. Ce spectacle créé au Marathon des mots de Toulouse en 2013 alterne des lectures de textes écrits par Cocteau pour Piaf et des chansons de celle-ci, portées par la voix de Camélia Jordana.

Auréolée de sa célébrité nouvelle, Piaf rencontre Cocteau en 1940. Entre ces deux-là, l’amitié naît tout de suite et l’homme de lettres écrit pour la chanteuse de 25 ans Le Bel Indifférent, monologue d’une femme entre dépendance et abandon face à un amant mutique. Quelques années plus tard, ce sera le tour du Fantôme de Marseille, que Piaf n’aura finalement pas l’occasion d’interpréter. Le 11 octobre 1963, celle qui fut « la môme » s’éteint – et Cocteau de confier à cette nouvelle : « C’est le bateau qui achève de couler. C’est ma dernière journée sur cette terre. » Il disait vrai. Camélia Jordana et Clément Hervieu-Léger, accompagnés au piano par Donia Berriri, convoquent le souvenir de cette journée de « double deuil national » à l’occasion du centenaire de la naissance d’une chanteuse hors du commun.

Partenaire

Fip

Piaf
Entretiens

Bertrand Dicale : “Édith Piaf, une culture pour le peuple”

Née il y a cent ans à Belleville, Édith Piaf puise son inspiration...