Maurice BéjartMaurice Béjart © Jessica Hauf
Spectacle

Boulez - Béjart

Béjart Ballet Lausanne - Solistes de l’Ensemble intercontemporain

Jeudi 19 mars 2015
20:30
Vendredi 20 mars 2015
20:30
Lieu
Salle des concerts - Cité de la musique
La Salle des concerts de la Cité de la musique
Comment venir ?Informations accessibilité

Programme

  • Chorégraphie de Maurice Béjart
  • Béla Bartók
    Sonate pour 2 pianos et percussion (extraits) 1er et 2e mouvements
  • Friedrich Cerha
    Bagatelles pour trio à cordes n° 1, 5, 7, 8 et 9
  • Anton Webern
    Cinq mouvements op. 5
  • Entracte
  • Gérard Grisey
    Accords Perdus, pour deux cors (I,II et III)
  • Pierre Boulez
    Dialogue de l'ombre double
  • Béjart Ballet Lausanne
  • Solistes de l'Ensemble intercontemporain
Trois chorégraphies signées Béjart sur des musiques de Webern, Bartók et Boulez alternent avec des œuvres de Grisey et Cerha.

Voilà un week-end en hommage à Pierre Boulez, sans Pierre Boulez. À l’occasion de son 90e anniversaire, de la même manière que les astrophysiciens masquent le soleil pour mieux observer sa couronne, on fait abstraction de l’immense figure de l’artiste pour révéler, aux alentours de cette tâche aveugle, la marque que l’homme a laissée, à la fois sur la postérité de ses aînés et sur le cheminement esthétique des plus jeunes. C’est donc moins le compositeur qui est à l’honneur ici (même si on entendra …explosante-fixe… et Dialogue de l’ombre double) que l’avocat : celui qui, en tant que chef, théoricien de la musique, pédagogue, ou tout simplement ami, a soutenu et défendu la musique et la création. Et pas seulement la création musicale, puisque les Ballets de son ami et collaborateur, feu Maurice Béjart, participeront à la fête.
Coproduction Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris

Tarifs

Abonnements & Offres

Médias

Webern : Cinq mouvements op.5 pour quatuor à cordes (version quatuor 1909) - Jeanne-Marie Conquer, Hae-Sun Kang, violons - Christophe Desjardins, alto - Jean-Guihen Queyras, violoncelle