Concert symphonique

La Cinquième

Orchestre national d'Île-de-France - Enrique Mazzola - Bach, Mahler

Enrique MazzolaEnrique Mazzola © Eric Garault
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 15 mars 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h20

Programme

  • Johann Sebastian Bach
    Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ (orch. Leopold Stokowski)
  • Gustav Mahler
    Symphonie n° 5

Distribution

  • Orchestre national d'Île-de-France
  • Enrique Mazzola, direction
L’iconique Cinquième symphonie de Gustav Mahler, célébrée par Luchino Visconti dans Mort à Venise.

Elle commence par sa célèbre sonnerie de trompette, sur un rythme qui rappelle celui de la Cinquième de Beethoven : à n’en pas douter, la Cinquième Symphonie de Gustav Mahler est l’une des plus tragiques de toutes ses compositions. En 1901, le compositeur tombe malade et sent même rôder la mort ; elle l’emportera dix ans plus tard. Cette Cinquième Symphonie sonne comme un long effroi, avec sa marche funèbre interminable en même temps que grandiose. C’est le film Mort à Venise de Luchino Visconti qui conféra à cette symphonie sa célébrité. Dans ce splendide long-métrage tourné en 1971, le mouvement lent illustre l’adieu à la vie de l’écrivain Thomas Mann. Aujourd’hui encore, cette Cinquième Symphonie résonne comme la longue histoire de tous ceux qui, face à la terreur de devoir un jour disparaître, plongent dans le récit de leur vie.
Production Orchestre national d'Île-de-France

En lien avec ce concert

Collège

Une semaine, une oeuvre

Gustav Mahler, Symphonie n° 5 — 13/03/2019 - 15h00

Écouter et regarder

Jean-Sébastien Bach (transcr. Leopold Stokowski) : Petit livre d’orgue, « Ich ruf’ zu Dir, Herr Jesu » BWV 639 (version orchestre) - Orchestre symphonique de Bournemouth, José Serebrier (direction)