Collège
Salle de conférence - Philharmonie

L'opéra au XIXe siècle, de A à Z

Le public d'opéra : entre mondanité et mélomanie

Adults
L'opéra au XIXe siècleL'opéra au XIXe siècle © Gil Lefauconnier

Practical Infos

Tuesday, 3 December 2019 at 3:00pm
250€ (the course) / 12€ (the session)
Past event(s)
Pour qui aime l’opéra, sans nul doute le XIXe siècle est le siècle par excellence. Qu’en est-il de ce genre dramatique hybride mêlant théâtre et musique ? Comment est-il traversé par les mouvements philosophiques, sociologiques et politiques du temps ? Quels en sont les codes, les représentations symboliques et les polémiques passionnées ? Quels en sont les enjeux esthétiques ? Après deux séances intitulées « l’abc » permettant de découvrir l’ensemble des aspects stylistiques et leurs évolutions (aussi bien en Italie, en France, en Allemagne qu’en Russie), des conférences thématiques vous invitent à pénétrer plus avant dans le monde aussi insolite qu’inouï de l’opéra romantique.

Qui fréquentait les salles d’opéra au XIXe siècle ? Comment se comportait-on dans les théâtres lyriques ? Et de quelle manière écoutait-on la musique ? Pour répondre à ces questions, il faut rassembler des sources diverses – récits, témoignages, critiques, documents iconographiques, partitions elles-mêmes – afin de dresser une cartographie sociale et esthétique des auditeurs d’opéra. Et puisque le spectacle lyrique est alors tout à la fois le cœur battant de la vie mondaine et l’expression la plus aboutie de la mélomanie, on suivra, par exemple, la distraction désinvolte du jeune comte Apponyi, très bavard dans les spectacles de Paris comme de Londres, les stratégies du fameux Auguste, le chef de la claque à l’Opéra, ou encore l’étonnement des premiers festivaliers de Bayreuth face à l’attitude quasi religieuse des auditeurs qui s’y pressent. On cernera alors les contours d’une écoute collective, dont on montrera qu’elle est alors conditionnée par le rituel social, qu’elle repose sur une interaction variable entre la vue et l’ouïe, et qu’elle tend à évoluer progressivement au cours du siècle.

Ancien élève de l’ENS et du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Emmanuel Reibel est professeur de musicologie à l’Université Lyon 2 et membre de l’Institut Universitaire de France. Il travaille notamment sur l’esthétique romantique, la dramaturgie lyrique ou encore les questions interartistiques. Distingué par le Prix des Muses et lauréat de l’Académie française, il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels L’écriture de la critique musicale au temps de Berlioz (Champion, 2005), Faust, la musique au défi du mythe (Fayard, 2008), Comment la musique est devenue « romantique », de Rousseau à Berlioz (Fayard, 2013), Nature et musique (Fayard/Mirare, 2016). Il a récemment codirigé le livre-anniversaire Hector Berlioz 1869-2019 : cent-cinquante ans de passions (Aedam Musicae, 2019), et il coordonne le programme Dictéco consacré aux écrits de compositeurs (dicteco.huma-num.fr).

Speaker/Trainer

  • Emmanuel REIBEL, , professeur de musicologie, membre de l'IUF