Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Ballets et écoles de danse russes

Moscou, vitrine du ballet soviétique

Adults
Ballets et écoles de danse russesBallets et écoles de danse russes © Lebrecht Music Arts / Bridgeman Images

Practical Infos

Thursday, 7 November 2019 at 3:00pm
65€ (the course) / 12€ (the session)
Au XIXe siècle, avec l’exportation en Russie du savoir français dans le domaine de la danse, en particulier sous l’égide de Marius Petipa, on assiste à la naissance du ballet et des écoles de danse russes qui ne cessent d’accroître la perfection technique et la richesse chorégraphique. Ce collège explore l’histoire de ce ballet à travers ses mouvances géographiques et socio-politiques, ses danseurs et ses chorégraphes. En fil rouge : des musiciens, tels Glazounov, Tchaïkovski, Stravinski et Prokofiev, qui prêtent leurs sons au geste.

Pour compléter ces conférences, des clés d’écoute titrés « Sur les pas de… » offrent un regard sur des œuvres phares jouées en concert durant la saison.

Dans le sillage de la Révolution bolchévique de 1917, la culture russe est profondément marquée par les changements politiques et sociaux. Le ballet n’échappe pas à toutes une série de bouleversements mais aussi de résistances au cœur des studios de danse. Cette conférence portera ainsi sur la période 1917-1989, la mise en place du ballet soviétique et son affirmation nationale et internationale, notamment après la mort de Staline en mars 1953. Nous focaliserons en particulier notre attention sur la « guerre des étoiles » qui s’est jouée pendant la guerre froide, le ballet devenant un outil de diplomatie culturelle et d’affirmation soviétique. Nous évoquerons des parcours de danseuses et de danseurs soviétiques comme Galina Oulanova ou Maïa Plissetskaïa, ainsi que de chorégraphes, véritables ambassadeurs culturels de l’URSS à l’étranger. Nous explorerons, enfin, la question du corps soviétique dansant.

Historienne, Stéphanie Gonçalves (FR) est chargée de recherches postdoctorales au Fonds National belge de la Recherche Scientifique à l’Université libre de Bruxelles. Elle a soutenu en 2015 une thèse portant sur la diplomatie culturelle du ballet pendant la Guerre froide (Danser pendant la guerre froide, 1945-1968, Presses Universitaires de Rennes, 2018). Elle est spécialiste du lien entre danse et politique au XXème siècle et s’intéresse en particulier aux circulations transnationales des danseurs, notamment les danseurs soviétiques. Son projet de recherches actuel s’intitule « Repenser le phénomène Béjart, perspectives socio-culturelles, politiques et artistiques sur un chorégraphe multifacette ».

Speaker/Trainer

  • Stéphanie Gonçalves, , docteure en histoire contemporaine