Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Les Beatles

De la Beatlemania à l’invasion du marché du disque américain

Adults
Duration: about 2h00
Couverture de Abbey Road, album des BeatlesCouverture de Abbey Road, album des Beatles © Apple Corp. photo : Iain Macmillan

Practical Infos

Friday, 18 September 2020 at 6:00pm
€ 35 (the course) / € 14 (the session)

Also included in:

De la simple découverte à l’approfondissement, les COLLÈGES permettent aux mélomanes d’enrichir leurs connaissances. Chaque cycle propose une série de conférences où la musique – populaire ou savante – est abordée dans son contexte historique, sociologique et esthétique.

Ce collège aborde les Beatles sous l’angle de deux bouleversements majeurs qu’ont connus les musiques populaires anglo-américaines dans les années 1960. La première séance resitue le groupe dans l’histoire des musiques populaires anglo-américaines de la fin des années 1950 jusqu’au déclenchement de l’invasion du marché du disque américain par des groupes britanniques au milieu des années 1960. De la « Beatlemania » à l’arrêt des tournées, des « Fab Four » à l’évolution des Beatles en un « groupe de studio », les séances suivantes analysent la façon dont ils ont contribué à faire évoluer le studio d’enregistrement en un « outil de composition ».

Dans cette première séance, nous revenons sur l’évolution des musiques populaires britanniques du milieu des années 1950 jusqu’au déclenchement de la British Invasion. De l’arrivée du rock ’n’ roll à la skiffle craze, des premiers imitateurs locaux de Bill Haley aux Pirates en passant par Cliff Richard, les Shadows ou Lonnie Donegan, nous commençons par nous attarder sur les noms qui ont marqué cette période de « gestation ». Une fois ces bases posées, nous nous intéressons à la genèse des scènes qui vont naître de l’apprivoisement des musiques populaires américaines (et, tout particulièrement, du rhythm and blues) dans les régions de Londres (British Rock) et de Liverpool (Mersey Beat). Influence du blues électrique au sud, influence de la soul music au nord : les traditions locales et les particularités sociologiques et économiques qui ont contribué à forger le son des principaux représentants de ces scènes sont également abordées. Pour finir, nous resituons les débuts des Beatles dans ce contexte avant de revenir sur les premières années d’une carrière qui va les voir passer du statut de groupe de skiffle amateur à celui de figure de proue de la conquête du marché du disque américain par les groupes britanniques à partir de 1964.

Olivier Julien enseigne l’histoire et la musicologie des musiques populaires à l’UFR de Musique et musicologie de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université. Il a soutenu une thèse de doctorat sur le son Beatles en 1999 et contribué depuis à plusieurs publications en France et à l’étranger (Popular Music, Canadian University Music Review, British Journal of Music Education, The Continuum Encyclopedia of Popular Music of the World, etc.). Membre des comités de lecture et scientifiques de Volume ! La revue des musiques populaires, Audio/Visual : Journal of Cultural Media Studies et Vox Popular, expert pour la Commission « Arts » du CNL, le Fonds de la Recherche Scientifique belge et le Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture, il a dirigé l’ouvrage collectif international Sgt. Pepper and the Beatles : It Was Forty Years Ago Today (Ashgate/Routledge, 2009 ARSC Award for Best Research in Recorded Rock and Popular Music). Ses recherches portent principalement sur le rapport des musiciens populaires à la technologie et sur le conditionnement des musiques populaires, en tant que tradition, par la phonographie.

Speaker/Trainer

  • Olivier Julien

Linked events

Concert

Marathon Beatles

Yael Naim et David Donatien, Cocoon, Manu Delago... — 18/09/2020 - 20h30