Symphonic Concert

Gewandhausorchester Leipzig

Riccardo Chailly

Christian TetzlaffChristian Tetzlaff © G. Bertazzi
Past event(s)

Practical Infos

  • See the concert hall
  • Reduced prices and subscriptions
  • How to come?
  • Accessibility Info
Monday, 12 October 2015 — 8:30pm
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Program

  • Richard Strauss
    Macbeth
  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Concerto pour violon n° 3
    Entracte
  • Richard Strauss
    Also sprach Zarathustra (Ainsi parlait Zarathoustra)

Distribution

  • Gewandhausorchester Leipzig
  • Riccardo Chailly
  • Christian Tetzlaff
Trois concertos de Mozart et six poèmes symphoniques de Richard Strauss : par-delà le temps qui les sépare, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig fait dialoguer les deux compositeurs.

L’histoire de l’Orchestre du Gewandhaus est ancienne et prestigieuse. Elle est ainsi ponctuée de créations importantes (symphonies romantiques, Concerto pour violon de Brahms) et de collaborations avec les plus grands compositeurs – tels Mozart (en 1789) et Strauss (à plusieurs reprises), que les musiciens du Gewandhaus mettent à l’honneur à l’occasion de ce cycle parisien. Trois concertos du premier forment le pendant des Métamorphoses et de six des poèmes symphoniques du deuxième. Logique lorsque l’on sait que la rencontre entre les musiciens de l’orchestre et leur Kapellmeister depuis 2005, Riccardo Chailly, s’était faite sous le signe de Strauss, avec un Don Juan vécu par le chef comme une véritable “explosion”, un “tsunami” qu’il n’oubliera jamais. Après le piano de Maria João Pires le samedi, c’est le violon de Christian Tetzlaff que Riccardo Chailly entoure de ses volutes orchestrales dans le Concerto pour violon n° 3 de Mozart ; l’orchestre met également en regard le célébrissime Ainsi parlait Zarathoustra avec un poème symphonique de Strauss incomparablement plus rare, Macbeth, sa première œuvre dans le genre.