Concert

Berliner Requiem

Ensemble intercontemporain - Matthias Pintscher - Georg Nigl - Patrick Grahl - Matthias Winckhler - Valeria Kafelnikov - Weill, Rihm, Mitterer, Pintscher

Matthias PintscherMatthias Pintscher © Eric Garault / Pasco and co
Georg NiglGeorg Nigl © Anita Schmid
Thursday, 18 March 2021 at 8:30pm

Practical Infos

  • See the concert hall
  • Reduced prices and subscriptions
  • How to come?
  • Accessibility Info
Thursday, 18 March 2021 — 8:30pm
Salle des concerts - Cité de la musique

Program

  • Kurt Weill
    Das Berliner Requiem, petite cantate pour trois voix d'homme et orchestre d'harmonie
  • Wolfgang Rihm
    Die Stücke des Sängers, pour harpe et ensemble
  • Wolfgang Mitterer
    Networds 21, pour ensemble et électronique
    commande de l'Ensemble intercontemporain, création
  • Matthias Pintscher
    Songs from Solomon's Garden, pour baryton et orchestre de chambre

Distribution

  • Ensemble intercontemporain
  • Matthias Pintscher, conducting
  • Georg Nigl, baritone
  • Patrick Grahl, tenor
  • Matthias Winckhler, bass
  • Valeria Kafelnikov, harp
L’Ensemble intercontemporain retrouve le baryton Georg Nigl pour une nouvelle carte blanche, en forme d’oxymore puisque, non seulement le requiem y est profane et le sacré sensuel, mais Orphée y reste sans voix et Prométhée y est numérique.

Collaboration de Bertolt Brecht et Kurt Weill pour la radio, le Berliner Requiem (1928) est en effet tout sauf religieux : c’est un hommage aux morts de la Grande Guerre et de la révolution spartakiste, et notamment à Rosa Luxembourg, dont la mention fut du reste supprimée par la censure. Matthias Pintscher s’intéresse lui aussi à la condition humaine dans Songs from Solomon’s Garden, condensé brut et intense d’états émotionnels inspirés du Cantique des Cantiques. Relisant le mythe d’Orphée vu par Heiner Müller, Wolfgang Rihm fait sonner la lyre du héros musicien que les bacchantes ont brisée en même temps qu’elles le dévoraient, tandis que Wolfgang Mitterer voit dans le feu prométhéen l’origine des ordinateurs et de l’intelligence artificielle.
 
Coproduction Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris

media

Wolfgang Rihm : Die Stücke des Sängers - Frédérique Cambreling (harpe), Ensemble intercontemporain, Gregor A. Mayrhofer (direction)
Kurt Weill : Das Berliner Requiem - Rainer Trost (ténor), Florian Boesch (baryton), Orchestre Philharmonique de Radio France, HK Gruber (direction)