Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Ballets et écoles de danse russes

Exil et mondialisation de l'école russe

Adults
Ballets et écoles de danse russesBallets et écoles de danse russes © Lebrecht Music Arts / Bridgeman Images

Practical Infos

Thursday, 5 December 2019 at 3:00pm
65€ (the course) / 12€ (the session)
Past event(s)
Pour des raisons de santé, la conférencière Laure Guilbert ne pourra pas assurer sa venue, la séance est donc annulée.

Au XIXe siècle, avec l’exportation en Russie du savoir français dans le domaine de la danse, en particulier sous l’égide de Marius Petipa, on assiste à la naissance du ballet et des écoles de danse russes qui ne cessent d’accroître la perfection technique et la richesse chorégraphique. Ce collège explore l’histoire de ce ballet à travers ses mouvances géographiques et socio-politiques, ses danseurs et ses chorégraphes. En fil rouge : des musiciens, tels Glazounov, Tchaïkovski, Stravinski et Prokofiev, qui prêtent leurs sons au geste.

Pour compléter ces conférences, des clés d’écoute titrés « Sur les pas de… » offrent un regard sur des œuvres phares jouées en concert durant la saison.

Les Ballets russes ont traversé toute l’histoire du XXe siècle, façonnant profondément les arts de la scène, mais étant également marqués par les crises de l’histoire européenne, notamment les deux conflits mondiaux et les transformations de la Russie soviétique. La compagnie initiale de Serge Diaghilev (1907-1929), puis les compagnies héritières qui essaimeront dans son sillage connaîtront toutes l’itinérance complexe de la migration et de l’exil. Cette histoire portée par d’innombrables acteurs est aussi une histoire de transferts culturels et artistiques. Car avec les artistes, ce sont bien entendu des œuvres qui voyagent avec leurs décors et costumes, mais également des idées, des savoir-faire et des styles. Les chemins empruntés par les Ballets russes les conduiront aux quatre coins du monde jusqu’en Amérique du Sud et en Océanie. Au fil de leurs déplacements, certains artistes s’arrêteront pour initier de nouveau projets et participer à l’émergence de l’école russe « hors-les-murs », une école transformée à son tour par les cultures des pays d’accueil. S’attacher à retracer cette histoire transnationale des Ballets russes permet en fin de compte de mettre en lumière l’émergence au long cours de sphères d’influence distinctes de l’école russe : celle de la dispersion mondiale des Ballets russes et celle portée par les politiques chorégraphiques de l’Empire soviétique.

Tout en enseignant l’histoire et les théories des arts du spectacle dans plusieurs universités en France et en Allemagne, Laure Guilbert a mené des missions culturelles pour la Cité de la Musique et le Centre national de la Danse à Paris. De 2002 à 2018, elle a été responsable éditoriale des publications de la danse à l’Opéra national de Paris. Elle a également cofondé et présidé l’aCD (Association des Chercheurs en Danse) et a cofondé en 2014 le premier journal numérique francophone, Recherches en Danse. Elle est actuellement chercheuse indépendante et se consacre à un projet sur l’exil des milieux chorégraphiques germanophones sous le régime nazi. Docteur en histoire, elle est l’auteur de Danser avec le Troisième Reich. Les danseurs modernes sous le nazisme (Bruxelles, Éditions Complexe, 2000 ; André Versaille Éditeur, 2011).

Speaker/Trainer

  • Laure Guilbert