Collège
Salle de conférence - Philharmonie

L'Opéra des XXe et XXIe siècles

Claude Debussy, Pelléas et Mélisande

Durée : environ 2h00
Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, mis en scène par Robert Wilson, en février 2012 à l'Opéra de Paris.Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, mis en scène par Robert Wilson, en février 2012 à l'Opéra de Paris. © Marion Kalter / Bridgeman Images

Infos pratiques

Mardi 13 octobre 2020 à 15h00
230 € (le cycle) / 14 € (la séance)
Événement(s) passé(s)
De la simple découverte à l’approfondissement, les COLLÈGES permettent aux mélomanes d’enrichir leurs connaissances. Chaque cycle propose une série de conférences où la musique – populaire ou savante – est abordée dans son contexte historique, sociologique et esthétique.

Ce collège achève le périple autour de l’histoire de l’opéra. Aux XXe et XXIe siècles, le genre ouvre nombre de nouvelles perspectives et se révèle d’une extraordinaire diversité sur le plan scénique, dramatique et musical. Des séances « abc » permettent d’en comprendre les évolutions stylistiques, voire fractures esthétiques. D’autres mettent à l’honneur une œuvre du répertoire qui a marqué ou révolutionné l’histoire lyrique, et des séances thématiques cernent l’opéra contemporain et le foisonnement de ses futurs enjeux.

« Il vient d’arriver à M. Albert Carré, directeur de l’Opéra-Comique, une bien singulière aventure ; il a joué un chef-d’œuvre. » En mai 1902, Paul Dukas salue en ces termes la création de l’opéra de Claude Debussy, dont le retentissement est considérable. Aboutissement de dix ans de travail, Pelléas et Mélisande cristallise l’idéal symboliste de la fin du XIXe siècle en adaptant une pièce de Maurice Maeterlinck. Ce faisant, il renouvelle la conception du théâtre lyrique sans couper les ponts avec la tradition (les ombres de Wagner et de Moussorgski se glissent çà et là dans la partition). S’il a fasciné – ou dérouté – le public de son temps par son écriture vocale, le rapport entre la voix et l’orchestre, ses personnages insaisissables, il reste de nos jours un objet isolé, sans véritable postérité, dont le mystère va de pair avec une modernité intemporelle.

Docteur en musicologie de l’École pratique des hautes études, titulaire de cinq premiers prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Hélène Cao enseigne l’analyse et l’histoire de la musique au Conservatoire du XIIIe arrondissement et au CRR de Paris où elle a coordonné l’Intégrale Debussy en 2018. Elle est l’auteur de Debussy (Jean-Paul Gisserot, 2001) et Thomas Adès le voyageur (MF, 2007). Pour L’Avant-Scène Opéra, elle a notamment écrit « Debussy : fascinations théâtrales » dans le numéro consacré à Pelléas et Mélisande (2012). Spécialiste du romantisme allemand, elle a publié Louis Spohr (Papillon, 2006), Anthologie du lied avec la traductrice Hélène Boisson (Buchet/ Chastel, 2010) et participé au Dictionnaire encyclopédique Wagner dirigé par Timothée Picard (Actes Sud/ Cité de la musique, 2010). Très investie dans la création d’aujourd’hui, elle a collaboré à l’ouvrage Compositrices. L’égalité en acte (2019), et rédigé pour l’Ircam les « Parcours de l’œuvre » d’Ivan Fedele (2015) et de Thomas Adès (2020). Elle vient de terminer les 600 Mots de la musique (Billaudot, à paraître fin 2020) et prépare plusieurs articles sur les mélodies de Debussy (Laaber Verlag, à paraître en 2022).

Intervenants

  • Hélène Cao, conférencière