Concert symphonique

Filarmonica della Scala Milan / Riccardo Chailly

Maxim Vengerov - Chostakovitch, Bartók

Riccardo ChaillyRiccardo Chailly © Gert Mothes
Maxim VengerovMaxim Vengerov © Bea Ealovega
Vendredi 25 janvier 2019 à 20h30

Tarifs

  • 10€
  • 25€
  • 50€
  • 75€
  • 90€
  • 110€

S’abonner

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 25 janvier 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Dmitri Chostakovitch
    Concerto pour violon n°1
  • Béla Bartók
    Concerto pour orchestre

Distribution

  • Orchestra Filarmonica della Scala - Milan
  • Riccardo Chailly, direction
  • Maxim Vengerov, violon
Affiche de luxe : le violoniste Maxim Vengerov joue le Premier Concerto de Chostakovitch, tandis que Riccardo Chailly et l’orchestre de la Scala s’emparent des jeux virtuoses d’une œuvre phare du XXe siècle.

Le Premier Concerto pour violon est la plus ample de toutes les œuvres concertantes de Chostakovitch. Maxim Vengerov, à bien des égards l’héritier de son créateur en 1955, David Oistrakh, en est l’interprète exemplaire. Le Concerto pour orchestre de Béla Bartók date de sa période américaine : le compositeur s’était résigné à quitter la Hongrie, en proie à l’occupation nazie. Il vécut à New York dans la précarité : la commande de Serge Koussevitski pour l’orchestre symphonique de Boston tomba à pic. Tendant à plus de simplicité que nombre de ses œuvres antérieures, d’une grande maîtrise dans l’alliage des timbres et la mise en valeurs successive de tous les pupitres, le Concerto pour orchestre devint rapidement son œuvre orchestrale la plus jouée.

Écouter et regarder

Béla Bartók : Concerto pour orchestre, II. Jeux de couples - Koninklijk Concertgebouworkest, Riccardo Chailly (direction)
Dmitri Chostakovitch : Concerto pour violon n° 1 en la mineur op. 77, II. Scherzo - London Symphony Orchestra, Maxime Venguerov (violon), Mstislav Rostropovitch