Concert vocal

Verdi Requiem

MusicAeterna - Teodor Currentzis

Teodor CurrentzisTeodor Currentzis © Dmitry Dubinsky

Indisponible – Liste d’attente

Si vous souhaitez être alerté(e) en cas d’éventuels désistements ou de remise en vente de places, merci d’inscrire votre adresse e-mail ci-dessous.

S’abonner

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 26 mars 2019 — 20h30
Indisponible
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h30

Programme

  • Giuseppe Verdi
    Requiem

Distribution

  • MusicAeterna chœur et orchestre de l'Opéra de Perm
  • Teodor Currentzis, direction
  • Zarina Abaeva, soprano
  • Hermine May, mezzo-soprano
  • René Barbera, ténor
  • Tareq Nazmi, basse
À l’origine ébauchée pour rendre hommage à Rossini, la Messe de Requiem de Verdi a finalement été complétée en l’honneur du poète italien Alessandro Manzoni. Le chef grec Teodor Currentzis donne une lecture très personnelle de ce chef-d’œuvre du répertoire sacré.

Lorsque Gioachino Rossini décède à Passy, le 13 novembre 1868, Verdi lance un grand projet faisant appel à douze compositeurs italiens, afin de composer un grand requiem lui rendant hommage. Le projet échoue pour des raisons essentiellement matérielles. Verdi en conserve cependant le Libera Me, et à la mort d’Alessandro Manzoni, il utilise le matériau pour en façonner une grandiose Messa da requiem, cette fois-ci seul. La création a lieu le 22 mai 1874, dans l’église médiévale de San Marco, à quelques centaines de mètres de la Scala. La partition contient des passages d’une force prodigieuse et d’une grande originalité, comme les célèbres coups de timbale à contretemps dans le Dies Irae. Teodor Currentzis, qui a fondé l’ensemble MusicAeterna en 2004, propose une version à son image : à la fois rigoureuse et audacieuse.
L'orchestre et le choeur Musicaeterna sont résidents du Théâtre d'opéra et de ballet de la ville de Perm. Ils sont financés par le Ministère de la Culture de la région de Perm.

Écouter et regarder

Giuseppe Verdi : Requiem, II. Dies irae - Orchestre révolutionnaire et romantique, Monteverdi Choir, Sir John Eliot Gardiner (direction)