Agenda

Par ex., 06/08/2020
Plus de filtres
Mercredi
17/03
Week-end Au féminin

Concerts

Opéra
19h30
19h30
CNSMDP - Salle Rémy Pflimlin
L’orchestre et les élèves des classes de chant du Conservatoire de Paris donnent l’opéra de chambre Le Tour d’écrou, composé en 1954 pour la Biennale de Venise par Britten.
CNSMDP - Salle Rémy Pflimlin
L’orchestre et les élèves des classes de chant du Conservatoire de Paris donnent l’opéra de chambre Le Tour d’écrou, composé en 1954 pour la Biennale de Venise par Britten.
Récital
20h30
20h30
Amphithéâtre - Cité de la musique
Il avait participé à l’inauguration de l’orgue Rieger de la Philharmonie, en février 2016 : Bernard Foccroulle, qui est aussi compositeur et chef d’orchestre, revient pour un récital consacré cette fois au clavecin.
Amphithéâtre - Cité de la musique
Il avait participé à l’inauguration de l’orgue Rieger de la Philharmonie, en février 2016 : Bernard Foccroulle, qui est aussi compositeur et chef d’orchestre, revient pour un récital consacré cette fois au clavecin.
Concert symphonique
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Une tonalité solennelle, voire mystique, domine ce programme qui rassemble trois partitions majeures, baignées de spiritualité onirique.
 
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Une tonalité solennelle, voire mystique, domine ce programme qui rassemble trois partitions majeures, baignées de spiritualité onirique.
 

Activités

Jeudi
18/03

Concerts

Concert
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
L’Ensemble intercontemporain retrouve le baryton Georg Nigl pour une nouvelle carte blanche, en forme d’oxymore puisque, non seulement le requiem y est profane et le sacré sensuel, mais Orphée y reste sans voix et Prométhée y est numérique.
Salle des concerts - Cité de la musique
L’Ensemble intercontemporain retrouve le baryton Georg Nigl pour une nouvelle carte blanche, en forme d’oxymore puisque, non seulement le requiem y est profane et le sacré sensuel, mais Orphée y reste sans voix et Prométhée y est numérique.
Concert symphonique
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Une tonalité solennelle, voire mystique, domine ce programme qui rassemble trois partitions majeures, baignées de spiritualité onirique.
 
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Une tonalité solennelle, voire mystique, domine ce programme qui rassemble trois partitions majeures, baignées de spiritualité onirique.
 

Activités

Vendredi
19/03
Week-end Musique française

Concerts

Concert sur instruments du Musée
18h00
18h00
Amphithéâtre - Cité de la musique
L’Amphithéâtre résonne au son des œuvres de musique de chambre de Poulenc pour piano et instruments à vent, qui représentent la majeure partie de sa production pour petits ensembles.
Amphithéâtre - Cité de la musique
L’Amphithéâtre résonne au son des œuvres de musique de chambre de Poulenc pour piano et instruments à vent, qui représentent la majeure partie de sa production pour petits ensembles.
Concert
20h00
20h00
Le Studio - Philharmonie
C’est en mars 1950 qu’est créée la Symphonie pour un homme seul de Pierre Schaeffer et Pierre Henry. Pour célébrer cet anniversaire, on entendra aussi le final de la Symphonie collector (2010), toute bruissante de voix et de souvenirs.
Le Studio - Philharmonie
C’est en mars 1950 qu’est créée la Symphonie pour un homme seul de Pierre Schaeffer et Pierre Henry. Pour célébrer cet anniversaire, on entendra aussi le final de la Symphonie collector (2010), toute bruissante de voix et de souvenirs.

En lien avec ce concert

Concert vocal
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Laurence Equilbey retrouve l’Orchestre national de Montpellier pour un « gala Bizet » qui fait dialoguer des extraits de La Jolie Fille de Perth et des Pêcheurs de perles.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Laurence Equilbey retrouve l’Orchestre national de Montpellier pour un « gala Bizet » qui fait dialoguer des extraits de La Jolie Fille de Perth et des Pêcheurs de perles.

Activités

Samedi
20/03
Week-end Musique française

Concerts

Musique de chambre
11h00
11h00
Amphithéâtre - Cité de la musique
Ces quatre quatuors brossent à grands traits la variété des couleurs de la musique française pour cordes, depuis l’élégance raffinée de Germaine Tailleferre (proche de Ravel au moment d’écrire cette oeuvre) jusqu’aux jeunes générations qui, un siècle...
Amphithéâtre - Cité de la musique
Ces quatre quatuors brossent à grands traits la variété des couleurs de la musique française pour cordes, depuis l’élégance raffinée de Germaine Tailleferre (proche de Ravel au moment d’écrire cette oeuvre) jusqu’aux jeunes générations qui, un siècle...
Nouvelle saison 2020-21
Concert symphonique
15h00
15h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
L’Orchestre Pasdeloup célèbre l'orchestre français, un outil que le monde entier nous envie, au moins depuis Berlioz et son traité d’orchestration, en passant par Ravel. Un orchestre haut en couleurs, dont les liens avec les arts visuels sont nombreux.
 
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
L’Orchestre Pasdeloup célèbre l'orchestre français, un outil que le monde entier nous envie, au moins depuis Berlioz et son traité d’orchestration, en passant par Ravel. Un orchestre haut en couleurs, dont les liens avec les arts visuels sont nombreux.
 
Concert
17h30
17h30
Le Studio - Philharmonie
La figure tutélaire de Saint-Saëns, patriarche du romantisme français, fait parfois le oublier le virtuose du piano et l’amoureux des timbres instrumentaux que fut ce compositeur infatigable, à la technique hors-pair.
 
Le Studio - Philharmonie
La figure tutélaire de Saint-Saëns, patriarche du romantisme français, fait parfois le oublier le virtuose du piano et l’amoureux des timbres instrumentaux que fut ce compositeur infatigable, à la technique hors-pair.
 
Musique de chambre
18h00
18h00
Amphithéâtre - Cité de la musique
Accompagnée d’Aurélien Pontier au piano, Marina Chiche se consacre à Ginette Neveu, violoniste prodige trop tôt disparue que Poulenc considérait comme « l’égale » de Menuhin ou de Heifetz.
Amphithéâtre - Cité de la musique
Accompagnée d’Aurélien Pontier au piano, Marina Chiche se consacre à Ginette Neveu, violoniste prodige trop tôt disparue que Poulenc considérait comme « l’égale » de Menuhin ou de Heifetz.
Concert symphonique
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Des œuvres de la compositrice Augusta Holmès voisinent avec des extraits d’opéras de Wagner, un compositeur qu’elle admirait particulièrement : « l’impression musicale que laisse l’Or du Rhin est la plus pure, la plus grandiose et la plus lumineuse qu...
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Des œuvres de la compositrice Augusta Holmès voisinent avec des extraits d’opéras de Wagner, un compositeur qu’elle admirait particulièrement : « l’impression musicale que laisse l’Or du Rhin est la plus pure, la plus grandiose et la plus lumineuse qu...

En lien avec ce concert

Activités