Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Ballets et écoles de danse russes

Saint-Petersbourg, creuset du ballet russe

adulte
Ballets et écoles de danse russesBallets et écoles de danse russes © Lebrecht Music Arts / Bridgeman Images

Infos pratiques

Jeudi 3 octobre 2019 à 15h00
65€ (le cycle) / 12€ (la séance)
Au XIXe siècle, avec l’exportation en Russie du savoir français dans le domaine de la danse, en particulier sous l’égide de Marius Petipa, on assiste à la naissance du ballet et des écoles de danse russes qui ne cessent d’accroître la perfection technique et la richesse chorégraphique. Ce collège explore l’histoire de ce ballet à travers ses mouvances géographiques et socio-politiques, ses danseurs et ses chorégraphes. En fil rouge : des musiciens, tels Glazounov, Tchaïkovski, Stravinski et Prokofiev, qui prêtent leurs sons au geste.

Pour compléter ces conférences, des clés d’écoute titrés « Sur les pas de… » offrent un regard sur des œuvres phares jouées en concert durant la saison.

Pour les balletomanes, le théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg est, aujourd’hui encore, l’un des hauts lieux de la danse. Pourtant, alors que la France et la péninsule italienne ont très tôt développé leur ballet, ce n’est qu’au début du XVIIIe siècle, au cours du règne d’Anna Ivanovna (1730-1740), qu’émerge à Saint-Pétersbourg la première école impériale de ballet russe avec le maître français Jean-Baptiste Landé. Il faudra attendre 1766 pour que l’impératrice Catherine II crée le poste de Directeur des Théâtres impériaux auquel est rattaché le ballet. Cependant, le chorégraphe autrichien Franz Hilverding introduit le ballet d’action dès 1758 et les maîtres de ballet français Charles Le Picq, Charles Didelot, Arthur Saint-Léon puis Marius Petipa permettent à l’école de danse et au ballet russes de devenir progressivement incontournables sur la scène internationale. À travers des exemples musicaux et chorégraphiques, nous découvrirons ainsi les origines de la prestigieuse école russe de danse.

Historienne et musicologue, Claire Paolacci est professeur d’histoire de la musique, de la danse et du spectacle au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur-des-Fossés. Également conférencière au Musée de la musique (Philharmonie de Paris) et chargée de cours à l’Université ouverte Paris VII-Diderot, elle a soutenu une thèse de doctorat d’histoire sur l’Opéra de Paris entre 1914 et 1945 sous la direction de C. Charle (Université Paris I-Panthéon Sorbonne, 2006). Elle a publié Les Danseurs mythiques (éd. Ellipses, 2015) et plus récemment Danse et Musique (éd. Fayard-Mirare, 2017).

Intervenants

  • Claire Paolacci, conférencière, docteur en musicologie, professeure et auteure