Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Une semaine, une oeuvre

Ludwig van Beethoven, Symphonie n° 4

adulte
Une semaine une oeuvre Une semaine une oeuvre © Ugo Ponte/ONL

Infos pratiques

Mercredi 8 janvier 2020 à 15h00
170€ (le cycle) / 12€ (la séance)
Pour écouter la musique d’une oreille nouvelle, ce collège animé par des spécialistes propose un regard singulier sur une œuvre programmée dans l’un des concerts de la semaine. Cette saison, pour accompagner le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven, six symphonies et deux concertos du titan, ainsi que de grandes œuvres symphoniques du répertoire.

Créée en cercle privé dans le palais du prince Lobkowitz à Vienne au mois de mars 1807 puis redonnée dans une académie publique au mois de novembre 1807, la Quatrième symphonie de Beethoven est écrite à une époque de créativité intense qui voit paraître en moins de dix ans un opéra, une messe, un oratorio, six symphonies, quatre concertos, plusieurs quatuors à cordes ainsi que des sonates pour piano, pour violon ou pour violoncelle. La crise de « Heiligenstadt » - ville où Beethoven rédigea un testament et exprima des idées de suicide suite – semble enfin dépassée. Après la violence de la Troisième symphonie, le nouvel opus montre en effet un point d’équilibre : il est plus court, aisé à suivre, et émeut par son ton apaisé en dépit d’une introduction de caractère dramatique. « Beethoven abandonne entièrement l’ode et l’élégie, pour retourner au style moins élevé et moins sombre, mais non moins poétique, peut-être, de la Seconde symphonie » écrit Berlioz. Le compositeur ne revient pas pourtant vers une veine antérieure mais continue explorer de nouveaux chemins dont on peut trouver des échos dans la philosophie ou la littérature contemporaines, et qui illustrent par ailleurs un certain nombre de préceptes beethovéniens sur l’art et la composition musicale.

Jean-François Boukobza enseigne l’Analyse au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, au Pôle Supérieur de Seine Saint-Denis et au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers-La Courneuve. Titulaire des certificats d’aptitude de Professeur de Culture Musicale, de Professeur chargé de direction, ainsi que du Diplôme d’Etat de Professeur de piano, il intervient régulièrement dans différents programmes de formation. Producteur à Radio Classique de 1994 à 2002, il s’intéresse aux différents médias écrits ou sonores. Il collabore à différentes publications sous forme d’articles, de textes analytiques, de plaquettes discographiques ou de notes de programme, et écrit régulièrement dans la revue Avant-Scène Opéra pour laquelle il a rédigé de nombreuses études portant sur des œuvres lyriques des XIXe et XXe siècles. Il est également l’auteur de livres sur Haydn et sur Bartók, et a participé à de nombreux ouvrages collectifs, dont Les Opéras de Peter Eötvös récemment paru aux éditions des Archives Contemporaines. Invité lors de colloques, présentations de concerts, émissions radiodiffusées ou télévisées, il se produit régulièrement comme conférencier en France et à l’étranger, dans des lieux prestigieux comme dans des endroits isolés, soucieux de faire connaître la musique au plus grand nombre. Il travaille actuellement à un livre sur les Etudes pour piano de György Ligeti.

Intervenants

  • Jean-François Boukobza, conférencier, musicologue, professeur d'analyse au CNSMDP

En lien avec ce concert

Concert symphonique

Félicité

Orchestre national d’Île-de-France - Case Scaglione - Federico Colli - Ives, Beethoven — 10/01/2020 - 20h30