Collège
Salle de conférence - Philharmonie

L'Opéra des XXe et XXIe siècles

Richard Strauss, Salomé

Durée : environ 2h00
Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, mis en scène par Robert Wilson, en février 2012 à l'Opéra de Paris.Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, mis en scène par Robert Wilson, en février 2012 à l'Opéra de Paris. © Marion Kalter / Bridgeman Images

Infos pratiques

Mardi 3 novembre 2020 à 15h00
230 € (le cycle) / 14 € (la séance)

Aussi inclus dans :

De la simple découverte à l’approfondissement, les COLLÈGES permettent aux mélomanes d’enrichir leurs connaissances. Chaque cycle propose une série de conférences où la musique – populaire ou savante – est abordée dans son contexte historique, sociologique et esthétique.

Ce collège achève le périple autour de l’histoire de l’opéra. Aux XXe et XXIe siècles, le genre ouvre nombre de nouvelles perspectives et se révèle d’une extraordinaire diversité sur le plan scénique, dramatique et musical. Des séances « abc » permettent d’en comprendre les évolutions stylistiques, voire fractures esthétiques. D’autres mettent à l’honneur une œuvre du répertoire qui a marqué ou révolutionné l’histoire lyrique, et des séances thématiques cernent l’opéra contemporain et le foisonnement de ses futurs enjeux.

Créé en 1905 à Dresde, Salomé est le troisième opéra de Richard Strauss, mais le premier de ses ouvrages lyriques à rénover son approche du théâtre musical en s’éloignant des concepts wagnériens pour assumer sa modernité et sa personnalité. Perçue comme une œuvre à scandale lors de la création, cet opéra s’appuie sur un texte sulfureux d’Oscar Wilde écrit directement en français, et dont la traduction allemande a été en partie remaniée par Strauss lui-même afin de procéder à une concentration plus dramatique de l’action. Le compositeur abandonne la structuration en actes pour une répartition en un nombre limité de scènes, donnant ainsi à l’ensemble une unité et un caractère d’urgence typiques des premières manifestations de l’esthétique expressionniste. Avec son écriture vocale et orchestrale totalement renouvelée et ses audaces dramaturgiques inconnues jusque-là, Salomé s’affirme comme l’un des plus grands opéras du XXe siècle.

Agrégé de l’Université, Jean-Jacques Velly est maître de conférences HDR à Sorbonne-Université Lettres, spécialisé dans la musique entre 1800 et 1950, notamment sur Richard Strauss, Richard Wagner, l’orchestre et l’orchestration, l’opéra romantique. Ses publications comprennent de nombreux articles consacrés au développement de l’orchestre et aux esthétiques postromantique et néo-classique. Il est l’éditeur scientifique de plusieurs ouvrages (Le dessous des notes, 2001 ; Janáček - Création et culture européenne, 2011, Extrême-Orient et Occident, 2016), et il a complété et édité le Tristan et Isolde de Serge Gut (Fayard, 2014). À l’Université, il anime le GRIMOIRE, un groupe de recherches dont le but est de fédérer toutes les activités liées à la notion d’orchestre dans la musique occidentale. À ce titre, il a organisé plusieurs journées d’études et colloques. 

Intervenants

  • Jean-Jacques Velly, conférencier