Concert avec images

Classique cosmique

Orchestre de Paris - Pierre Bleuse - Jean-Claude Ameisen - R. Strauss, Koechlin, Holst, Ives, Adès

Concert classique cosmiqueConcert classique cosmique © DR
Pierre BleusePierre Bleuse © DR
Événement(s) passé(s)
Mercredi 21 novembre 2018 — 20h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h00

Programme

  • Richard Strauss
    Ainsi parlait Zarathoustra
    extraits
  • Charles Koechlin
    Vers la voûte étoilée
  • John Adams
    Short Ride in a Fast Machine
  • Charles Ives
    The Unanswered Question
  • Gustav Holst
    Les Planètes
    extraits
  • Thomas Adès
    Polaris - Voyage pour orchestre

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Pierre Bleuse, direction
  • Jean-Claude Ameisen, récitant, textes
Le ciel, les étoiles : la musique a toujours célébré les forces cosmiques. Les Planètes de Holst, le Zarathoustra de Strauss – qui ont inspiré tant de films –, l’étoile polaire d’Adès nous entraînent dans un voyage aux confins de l’espace.

De l’interrogation métaphysique d’Ives à la partition des Planètes, dont John Williams s’est largement inspiré pour la musique de Star Wars, de la contemplation émerveillée de Kœchlin qui fut toute sa vie passionné d’astronomie, au voyage interstellaire d’Adès, ce concert est une invitation à explorer l’univers dans toute son immensité. Le titre même de Polaris semble nous mener déjà vers quelque mystère lointain. Créée en 2011 par Michael Tilson Thomas, la pièce porte le nom de l’étoile polaire autour de laquelle les autres étoiles semblent tourner et qui, depuis les temps anciens, a été utilisée par les marins comme outil de navigation. Enfin, comment oublier le 2001, Odyssée de l’espace de Kubrick, mémorable déambulation philosophique, à l’écoute d’Ainsi parlait Zarathoustra de Strauss.
 
en partenariat avec la Cité des Sciences et de l'Industrie

Écouter et regarder

Gustav Holst : Les Planètes, 1. « Mars, celui qui apporte la guerre » - Royal Philharmonic Orchestra, Leonard Slatkin (direction)
Charles Koechlin : Vers la voûte étoilée op. 129 - Orchestre symphonique de la Radio SWR de Stuttgart, Heinz Holliger (direction)
Charles Ives : La Question sans réponse - Orchestra of St. Luke’s, John Adams (direction)