Concert symphonique

Gala d’ouverture 2

Orchestre de Paris - Paavo Järvi

L’Orchestre de Paris dirigé par Paavo JärviL’Orchestre de Paris dirigé par Paavo Järvi © A. Deniau
Paavo JärviPaavo Järvi © Julia Bayer
Lang LangLang Lang © Xun Chi
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 15 janvier 2015 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Alexandre Borodine
    Danses polovtsiennes
  • Piotr Ilitch Tchaïkovski
    Concerto pour piano n°1* *
  • Hector Berlioz
    Symphonie fantastique

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Paavo Järvi, direction
  • Lang Lang, piano*
Lang Lang se joint à l’Orchestre de Paris pour ce second volet des festivités marquant l’inauguration de la Philharmonie.

Pour célébrer le tournant décisif de son histoire que constitue son installation à la Philharmonie, l’Orchestre de Paris interprète, sous la direction de Paavo Järvi, un programme exceptionnel. La pièce maîtresse en est la Symphonie "Fantastique" de Berlioz, qui non seulement appartient au patrimoine de l’orchestre et à ses racines historiques, mais demeure l’étendard de la musique romantique française. Nulle œuvre peut-être, par son ampleur, l’effectif qu’elle exige, ses contrastes et son intensité, n’est à même de magnifier davantage la puissance et les capacités expressives d’un orchestre symphonique. Deux chefs-d’œuvre de la musique russe complètent, en contraste, la narrativité « théâtrale » de la « Fantastique » : d’abord les célèbres Danses polovtsiennes de Borodine, extraites de son opéra Le Prince Igor, qui font alterner hédonisme mélodique, sensualité des bois, et rythmes frénétiques, confinant à la transe, des danses claniques russes ; ensuite le Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski, confié aux doigts de Lang Lang : œuvre majeure de la musique concertante, effusive, lyrique, parfois galvanisante, où la virtuosité transcendante du soliste le cède, parfois, à la plus transparente délicatesse.
Coproduction Orchestre de Paris, Philharmonie de Paris